Partagez | 
 

 Sirius O. Black [SORCIER - PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  
« Qui cherche perfection obtient Sirius Black »
avatar
« Qui cherche perfection obtient Sirius Black »

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Katalaina
ϟ CELEBRITE : Joshua Jackson

ϟ HIBOUX : 49
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 03/07/2012
ϟ GALLIONS : 34
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Fugitif. Auror à temps partiel.

(#) ♣ Sirius O. Black [SORCIER - PV]

par la plume de Sirius Black ϟ Posté Jeu Juil 05 2012, 17:03



Sirius Black
« sorcier »

Une bataille au salut de mon âme est toujours la bienvenue, encore plus si je gagne !

Je suis représenté(e) par JOSHUA JACKSON

¤ NOM : BLACK
¤ PRÉNOM : SIRIUS
¤ AGE [../../..] : 41 ans. [23/06/1960]
¤ NATIONALITÉ : ANGLAIS
¤ HABITATION : LONDRES
¤ PROFESSION / ANNÉE (élèves) : Évadé et fugitif. Membre de l'ODP.
¤ SITUATION : CELIBATAIRE
¤ ENFANTS : //
¤ SANG : PUR
¤ CAMP : ODP
¤ PATRONUS : CHIEN
¤ EPOUVANTARD : LE CADRE DE SA MERE
¤ BAGUETTE :
¤ DON : ANIMAGUS CHIEN

Calm or lunatic - Mon caractère


Courageux – Bagarreur – Dragueur – Téméraire – Intelligent – Énergique


Alors là, pour me décrire, il en faut des mots a en plus finir ! Ouvrez grand vos yeux, petits sorciers en pleins admirations, vous avez devant vous le grand, le majestueux; Sirius Black ! Quoi ? Comment ça vantard ? Bon, peut-être un petit peu. À peine. Je crois que James l’est plus que moi, mais que pouvons-nous faire lorsqu’on est aussi beau garçon que nous ? Passons. Ce n’est pas la modestie qui risque de m’étouffer. Voyons voir cette liste.

Courageux; Je n’avais pas été un Gryffondor pour rien ! Disons que je ne manque pas de courage pour dire ou faire quelque chose. Mes retenues prouvent un peu mon grand courage sans égal –sauf que je ne suis pas récompenser de la bonne façon. Pour devoir faire des blagues à ses vipères de Serpentard, il faut bien du courage dans le ventre. Puis, pour des blagues, je n’en manquerais jamais ! De courage et surtout… d’idées. Hehe ! Je détesterais rester assis alors que d’autre risque leur vie sur le terrain. Je suis un homme comme cela, il me faut de l’action et toujours une bonne situation pour exprimer mon grand courage (ou bien ma légère stupidité, mais c’est une option pour ceux qui ne m’aime pas).


Bagarreur; Houlà ! Je vous voir venir mesdames –mais quel arrogant ce garçon ! Vous vous trompez, les filles, c’est James qui l’est, pas moi (Non, mais jetez le tout sur son ami). Bon, peut-être un peu, mais j’ai de bonne raison de chercher les poux ailleurs. Je vous explique en quelques mots; Severus Rogue, Serpentard, Severus Rogue, des imbéciles et … Severus Rogue ! N’est-ce pas d’assez bonne raison à vos yeux ? Bien au mien, si. Je ne supporte pas les Serpentard, même si le reste de ma famille si trouve; D’ailleurs, c’est justement pour cette raison que je déteste cette maison. Leur principe de Sang-Pur… me lève le cœur ! Je n’ai jamais manqué d’occasion de les remettre à leur place. Même aujourd’hui, il me faut ne pas tomber sur une bande de mangemort ou même S.R, car… je ne me retiendrais pas.

Téméraire; Bon, il m’arrive peut-être quelques fois d’agir sans réfléchir. Il m’arrive aussi de faire quelque chose avec une imprudence hardiesse. Sérieusement ? J’agis toujours de façon téméraire. Pourquoi perdre son temps à réfléchir quand on a pour ami Remus Lupin ? C’est son truc, pas le mien. Alors, mon rôle est tout simplement me jeter dans le vide sans penser à la conséquence. Malheureusement, les conséquences peuvent être assez … injuste ! Je veux dire… même si je sais tout cela, je n’arrive pas à changer. Car… je suis bien comme je suis, dah !

Intelligent; Évidemment. Je ne réfléchis peut-être pas pour mes actions, mais il en reste point que j’en ai dans la tête. En faîte, tout comme James, on n’avait pas besoin d’étudier pour arriver à réussir dans nos cours. C’était comme une espèce de don (à moins que notre arrogance nous a poussé un deuxième cerveau pour la peine), mais juste pour les cours. Plusieurs nous envie. Bref ! Je sais faire preuve d’analyse durant des problèmes, mais cela ne marche pas trop vu que je suis téméraire… finalement, je laisse ce côté-là à Remus. Plus simple.

Dragueur; Tu sais à qui tu ressemble, beauté ? À ma prochaine petite amie, hehe ! Quoi ? Pourquoi cette gifle ?! Bon, ok… ce n’était pas la meilleure réplique de l’année. C’était le genre de réplique que je sortais autre fois. Un vrai Don Juan, il est facile de tomber dans mes bras. Mes yeux gris et insondables. Mes cheveux bruns qui m’arrive de laisser pousser quand je suis tourmenter, sinon ils sont courts et qui tombent sur mes yeux d’une manière désinvolte –comme en ce moment. Mon rire qui ressemble particulièrement à un aboiement de chien (clin d’œil à mon animagus). Je suis beau et grand. Alors, aucune fille ne me résiste. Puis, si elle me résiste, ce ne serait qu’un défi de plus pour le dragueur que je suis; sauf que je suis bien moins comme cela. Surtout lorsqu’il faut que je reste cacher pour ne pas finir à Azkaban. Je n’irais plus jamais là !

Adventure - Mon histoire


JOURNAL DE WALPURGA BLACK – 24 JUIN 1960

Après plusieurs heures de travail, je m’y enfin au monde cet enfant, mon petit fils. Nous avons décidé, Orion et moi, de le prénommer Sirius Orion Black troisième du nom. Il est simplement parfait. Ses cheveux noirs en moutons, ses yeux bleu, mais qui vire au plus pâle, devenant presque gris. Il est vraiment adorable. J’espère qu’il nous rendra fier, à notre famille et notre sang. Il grandira avec les normes des Sang-Pur, sang le plus puissant de ce monde. Je suis loin d’être une Mangemort, par contre, les principes de ce mage noir qui a disparu depuis un moment, il n’a pas tord. Si seulement nous pouvions purifier les traîtres qui ne méritent pas leur place sur cette terre. M’enfin, je garde espoir que mon fils sera le plus parfait de tous. Je n’ai aucun doute. Jusqu’à l’apparence, mon fils est né pour être supérieur.

JOURNAL DE WALPURGA BLACK – DATE ILLISIBLE 1961

Je viens de mettre au monde mon deuxième enfant; Regulus Black. Encore un autre enfant, aussi beau que leur père. Par contre, je suis songeuse. Sirius agit bien bizarrement. Depuis qu’il sait marcher, celui-ci ne cesse de faire des bêtises. Alphard, mon frère, me rassure en disant que c’est la jeunesse. Il n’a qu’un an, après tout. Pourtant, il n’est pas attirer par les mêmes choses. Lorsque je lui ai demandé sa couleur préféré, il m’a toute la suite répondu, sans aucune hésitation; le rouge. Il déteste la couleur verte. Il devra bien s’habituer ! Après tout, il ira à Serpentard, comme toute la lignée des Black. Peut-être est-ce l’accouchement qui me fatigue. Bien que Sirius est sa part de responsabilité dans cette histoire. J’espère simplement que ce soit simplement un mode passager. Je compte trop sur lui, pour trop de chose.

JOURNAL DE WALPURGA BLACK – 23 JUIN 1966

La fête de Sirius a été catastrophique. Comme un peu les anniversaires précédents. Il ne s’intéresse pas du tout à la famille. Il ne fait que des bêtises à longueur de journée. On lui avait offert un joli cadeau, mais désintéresser, il la lancer dans l’eau la plus proche. Il a un petit air moqueur et supérieur, loin de ce que j’espérais pour lui –pour nous. Je ne sais plus quoi faire ! Il a clairement avoué à toute la famille qu’il voulait être ami avec les autres sangs, les… inférieurs. J’en étais si embarrasser ! Comme il me fait honte. Le seul qui avait rit, ce fut mon frère Alphard. Ne comprenait-il pas combien c’était sérieux ? J’ai consigné Sirius dans sa chambre. Par vengeance, il me l’a mise dans un sale état. Il à six ans, la passe est passé. Il lui faut une sévère punition. Également, Orion et moi, avions songé à un moyen radical de le garder parmi nous –un mariage arrangé. Espérant qu’il retrouve la bonne voie avant qu’on soit obligé de le corriger.

JOURNAL DE WALPURGA BLACK- 06 OCTOBRE 1969

Cette fois, c’était la goutte d’eau qui dépassait le vase. Il n’y a donc aucun moyen de ramener mon fils à la normal. Il s’est entêté à vouloir être différent des autres Black. D’être unique et gentil. Il refuse de porter notre sang ! Quel déshonneur pour notre famille. Lorsqu’on lui a présenté sa future épouse, il ne s’en est même pas soucier. On à beau lui forcer de passer chaque été en sa compagnie, c’est à peine s’il l’a regardé. Il nous regarde toujours avec son petit regard qui nous défi simplement d’oser le frapper. Il me reste qu’un espoir –que Poudlard le change. Qu’il remarque que les autres ne sont que des vermines comparées à la grande famille Black. J’espère que Poudlard sauvera mon fils et qu’il nous reviendra; sinon, je le renierai jusqu’à ma mort.

JOURNAL DE WALPURGA BLACK – 07 SEPTEMBRE 1970

UN GRYFFONDOR ! J’en ai honte ! J’ai la honte de ma famille sur le dos, comment peut-il seulement me faire cela ?! Mon fils, qui vient d’une grande lignée de Serpentard, des grand Black; à Gryffondor ! À partir d’aujourd’hui, Sirius Black ne fait plus partie de la famille. J’ai honte de l’avoir portée dans mon ventre. D’avoir donner naissance à une vermine comme celui-ci. Je compte me reprendre sur Regulus. Une erreur dans la famille; c’est trop !

---------------------------------------------------------------------------

Ce fut la joie lorsque le choixpeau s’exclama ‘’Gryffondor’’ au lieu de Serpentard dans la grande salle. Toute la table avait applaudit, mais je voyais bien la surprise dans les yeux des élèves plus âgés. Normal, j’avais décidé d’être l’exception à la règle qui changerait tout. Enfin, peut-être devrais-je recommencer du début pour mieux vous expliquez la situation. Alors voilà, moi c’est Sirius Black. Enchanté. Je viens d’une longue lignée de Sang-Pur et je déteste cela. Je suis l’aîné de la famille, bien qu’il n’y est que mon petit frère pour me secondée. Mes parents tirent leurs fiertés d’être de Sang-Pur et mon frère est tellement stupide qu’il commence à les suivre dans leur vision des choses. Bien qu’ils ne soient pas des Mangemorts, il ne désapprouve pas les idées sombres qui commencent à s’installer en ce moment. Pour ma part, j’ai honte de notre famille. Honte également de tous ceux qui sont liés avec notre famille, qui ne sont pas mieux. Mes parents ont vite favorisé mon petit frère qui approuvait qu’être de Sang-Pur nous donnait un droit de plus dans ce monde. À chaque fois que je pouvais faire quelque chose qui était contradictoire à notre famille, je n’hésitais pas. Je voulais me rebellée contre eux. Pour être plus précis, je voulais fuir cette famille pour de bon. Ce n’était surtout pas en me présentant une fille, que je devais à l’occurrence épousé que cela changerait. Mes parents sont vraiment trop étranges. Je les détestais et il ce passait pas une journée sans que leur sentiment à mon égard évolue pour de la haine. J’en suis plutôt fier. Je déteste ma famille. Je déteste ma mère et je voulais simplement partir. Tout comme j’avais honte d’eux, mes parents avaient terriblement honte de moi. Puis, ils ne se gênaient pas pour m’en faire part. Surtout ma mère. J’étais un infâme bâtard, honte à la famille, qui souille le sang des Black –comme elle aimait me rappeler. Je passais souvent mon temps dans ma chambre, seul. Ce qui me délivra de ma colère qui grandissait ce fut lorsque je partis pour Poudlard. Dans le Poudlard Express, je fis rencontre de mon premier meilleur ami; James Potter. Ce fut tellement simple comme ce dire bonjour. Notre amitié se forma sur l’instant. Bien que ce soit un peu bizarre que quelqu’un soit comme moi. Ce qui en revient au tout début de mon explication; je fus envoyer à Gryffondor. Je ne crois que ma mère à fondu en larme en apprenant la nouvelle. Je vous explique; tout Black ce doit d’aller à Serpentard. Je suis l’exception à la règle. Pour tout t’avouer, j’en suis vraiment heureux. C’était mon coup que je cherchais durant des années, celui qui me détachera de ma famille. J’avais l’impression de ne plus être un Black, même si je portais encore ce nom de famille. Bien sûr, un an plus tard, mon frère a suivit la tradition. Ma mère m’a complètement ignorée depuis ce jour là. Je n’étais plus son fils et heureusement, car à mes yeux, elle n’avait jamais été ma mère. Accompagnant James dans ses bêtises, j’ai finis par oublier ce que je détestais le plus; ma famille. Bien qu’il restait des cousines et mon frère dans l’autre maison, mais je faisais le tout pour les ignorer. En général, cela fonctionnait, sauf quand ils venaient me pourrir le moral. Bref. La même année de ma rencontre avec mon meilleur ami, je fis rencontre avec deux autres garçons qui partageaient notre dortoir; Remus Lupin et Peter Pettigrow. Peter, lui, plus trouillard que n’importe qui (pourquoi il était à Gryffondor, alors ?) nous colla bien vite, James et moi, pour s’éviter des ennuis. Alors que Remus, lui, était bien plus solitaire. Il n’était pas ouvert du tout. Puis, sa mère étant malade, il devait quitté à chaque mois pour aller lui rendre visite. C’était peut-être une raison pour sa discrétion. Enfin, il resta quand même avec nous. Peut-être avec le temps… me suis-je dis. Plus tard, j’ai découvris pourquoi, mais pour le moment, je dois vous dire que j’ai passé cet été là chez James ! C’était vraiment fou, si vous saviez. Il a vraiment des parents gentils et trop extraordinaire. C’était quand même bizarre de se sentir ainsi, comme dans une vraie… famille. Bien que je n’aie pas le droit, les Potter n’étaient pas ma famille. Pas ma vraie.

Vous vous souvenez de Remus Lupin ? Je l’ai nommé un peu plus haut. Bien, ce fut dans ma deuxième année que les choses bougèrent un peu. Même s’il allait voir sa mère à chaque mois, c’était étrange de le voir si mal en point. Ok, c’est épuisant de visiter quelqu’un de malade, mais de là à en revenir parfois même blesser. Alors, on a enquêté et devine quoi –Remus est un loup-garou ! Bon, très bien, je devrais avoir peur, mais… j’y peux rien, je trouve cela trop génial ! Sans encore réfléchir, je lançai l’idée qui nous rapprocha tous ; devenir des Animagus. Oui, comme cela, on pourrait lui tenir compagnie les nuits de pleine lune. Il ne sera plus seul… après tout, je connais que trop la solitude. Mais, je ne le dis point. Cette année-là, nous sommes devenus les Maraudeurs. Au plaisir de nous et aux cauchemars des autres. Depuis, les jours s’écoulaient et je me sentais de plus en plus heureux. Aujourd’hui, je crois que je fais presque un concours avec James pour les filles. Faut dire qu’il cherche plus à avoir une certaine Lily Evans, que je surnomme affectueusement; la furie. Je n’ai pas tord ! C’est une vraie furie cette fille. Je ne vois pas ce que James peu aimer en elle. Malheureusement, elle n’a pas encore résisté au charme de mon meilleur ami. Je m’amuse à lui rappeler. L’amour est vache. Pour ma part, je n’ai pas rencontré ce genre de problème. Je ne suis pas amoureux, moi. Ni de grand béguin. Comme cela, je n’ai pas à noyer mon chagrin dans le corps des femmes. Bien que je me fiche un peu de son choix, je change quand même de fille à chaque semaine parce que sa m’ennuie. On est encore jeune, tout le temps pour vivre. Puis, le grand amour n’existe pas. Encore moins à notre âge.

L’année passa et j’entrai dans ma cinquième année. Le même train quotidien. Un peu de flirt par ici et de drague par là. Même jusqu’au lit. Je n’avais aucun scrupule. De toute façon, les filles aimaient cela. Par contre, cette année là fut plus sombre que les autres. Le poids de ma famille et tout ce qui en suivent devenais de plus en plus lourd. Je passai chaque occasion chez les Potter, en sachant que cela ne pourrait durer plus longtemps. Ce fut à mes seize ans que tout éclata pour de bond. Ma mère m’avait confronté et j’avais explosé. Ce fut trop pour moi. Pour oser l’avoir défier, ma mère m’offrit une gifle monumentale. Cela m’avait prit deux minutes pour contrôler mes tremblements de rages. Puis, j’étais monté dans ma chambre. J’avais toute viré sans dessus-dessous dans ma chambre et seule la photo de mes amis –coller au mur, m’avait remis à ma place. J’avais fourré mon sac de mes vêtements et était sortit dehors pour tomber nez à nez avec Alphard. Comprenant ma fugue soudaine, il m’obligea presque à prendre l’argent. Pour conséquence d’être effacer par ma mère de notre arbre généalogique. Sous la pluie, je m’étais rendu chez James, le suppliant de me sauver de cet enfer. Puis, je restais chez les Potter jusqu’à mes dix-sept ans pour me prendre un appartement à moi. J’allais de mieux en mieux. L’école terminée, nos vieilles années de conneries également, nous devions faire face à la vraie vie. Tel que James et Lily (je vous jure !) on décidé de ce marier. Avec moi comme témoin, tout ne pourrait qu’aller –la bénédiction du grand Sirius Black. Plus tard, un filleul allait naître. Bon, évidemment, trop de bonheur attire toujours le malheur. Donc, du coup, une prophétie sur la tête d’Harry le menaçait. Je refusais d’être le gardien du secret, pensant que –justement- tout le monde songerait à moi au lieu de Peter. Jamais je ne pourrais m’excuser assez pour cela. Peter était l’espion. Je suis vraiment un connard ! La tragédie frappa les Potter, prenant la vie d’Harry et Lily fut ‘’prisonnière’’ de Severus. Pour ma part, je me retrouvais bien vite à Azkaban pour le meurtre de Rodolphus Lestrange. Vous me connaissez, je ne peux pas rester en place. Alors, durant la bataille, je l’ai tué. J’en éprouve même aucun remord. Alors, je fus condamné à vie dans cet endroit. Par contre, pas un jour passait sans que je songe à un moyen de sortir et à ceux qui me sont cher de l’autre côté. Ce que j’aurais tout donné pour être auprès d’eux. Ce ne fut qu’en octobre 1993 que je m’échappais finalement de cet endroit. J'attendis un moment avant de reprendre contact avec James. Je restais cacher, pas que je le veuille vraiment, mais je n'avais pas vraiment envie de retourner dans cet endroit. Bien que quelques ''aventures'' c'est produit depuis ma libération, je ne peux dire que l'amour est la priorité que je cherche en ce moment. Un moment après mon évasion, je suis retourner auprès de James. Depuis, je me cache, depuis, dans un lieu ou seul James, Remus et Dumbledore connaisse l’existence. Un jour, je redeviendrais libre, mais je prends cette punition pour avoir osé permis Peter de trahir James et Lily. Un jour… serais-je réellement pardonner ?

J’imagine que ce qui me manque le plus, c’est la liberté. Durant ses cinq années, je dois encore me cacher. Bien que, maintenant, j’ai bel et bien fais un crime pour le mérité. J’espère simplement une occasion pour remédier a cette situation. Pourtant, je m’arrange toujours pour voir mes amis et ma filleule, Alix. Je n’ai pas le temps de m’amuser, bien que je repousse les règles. J’ai rencontré une fille, une fois. Je devais me faire soigner et elle était là. Elle ne m’avait rien dit, moi non plus. Pourtant, avant de partir, elle m’a donné son numéro. Puis, comme un con, je l’ai appelé quelques jours plus tard. Je ne savais pas, j’avais besoin de contact humain. Peu importe avec qui. Nous avions fait l’amour toute la nuit. Passion et torride nuit. Je suis disparu par la suite. Je ne voulais pas la revoir. Hors de question. Pourtant, j’étais déjà retourné vers elle sans m’en rendre compte. Bien que cela pris quelques mois. C’est alors qu’elle m’a avoué être une Cracmol. Manque de chance, elle savait qui j’étais. Pourtant, j’étais étonné qu’elle me laisse la toucher. On ne connait rien de l’autre. Elle m’avoua aussi qu’elle était intéressée par ... être une amante au lit seulement. Je ne me suis pas gêner. Parce que, quand je suis avec elle... c’est simple; je suis libre. Durant la guerre, je suis passé plusieurs fois la voir. C’est tout. Pour le moment. J’ai tué, encore et mainte fois. Cette fois-si je protègerais James jusqu’au bout. James et tous ceux qui me sont cher. De cette façon, je pourrais me faire pardonner.


Et en vrai ?

En réalité, je m'appelle Shinrai. J'ai atteins l'âge de 21 ans et j'habite en/au nom du pays/ville. J'ai connu Avada Kedavra par XXX. Mes icônes ont été réalisés par © XXX. Je pense être présent(e) sur le forum ... jours sur sept et pour être sûr(e) que je serais validé(e) rapidement, je déclare que OK.
Revenir en haut Aller en bas
http://tehna.skyrock.com/
« Valideur de fiches  »
avatar
« Valideur de fiches »

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : smoothie
ϟ CELEBRITE : Choixpeau

ϟ HIBOUX : 51
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 25/06/2012
ϟ GALLIONS : 3
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 1000 ANS
ϟ PROFESSION : Répartiteur

(#) ♣ Re: Sirius O. Black [SORCIER - PV]

par la plume de Choixpeau Magique ϟ Posté Lun Juil 23 2012, 22:19



Votre fiche est désormais validée. Vous avez passé les tests d'AK avec brio et vous venez d'être admis(e) dans le groupe des Sorciers - Evadé. Désormais, vous pouvez faire votre demande de RP dans ce forum. Vous pouvez, dès maintenant, venir discuter avec les autres joueurs dans ce forum. Vous pouvez également créer votre journal intime dans ce forum. Vous pouvez demander un parrain dans ce sujet. Vous désirez avoir un rang alors cliquez ici. Venez recenser votre patronus ici, ceci est obligatoire.

BON JEU SUR AK
Revenir en haut Aller en bas
 

Sirius O. Black [SORCIER - PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Règlement de l'école :Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avada Kedavra :: 
♔ paperasse ♔
 :: 
¤ La voix de la Vérité ¤
 :: Photo de classe :: Fiches Validées
-