AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  
Aller à la page : Précédent  1, 2
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …
avatar
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Me
ϟ CELEBRITE : Jude Law

ϟ Féminin
ϟ Sagittaire
ϟ Cheval
ϟ AGE : 26
ϟ HIBOUX : 928
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 24/06/2012
ϟ GALLIONS : 502
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 43 ans
ϟ PROFESSION : Professeur de Sortilèges

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Mar Oct 29 2013, 20:33 ϟ


Un homme doit savoir reconnaître quand son plan a échoué. Et le mien vient de le faire lamentablement. A vrai dire, je ne sais pas ce qui m’a traversé l’esprit en essayant de raisonner avec des gamins de six ans. Je crois que parfois j’oublie leur âge et j’agis avec eux comme j’agirais avec mes élèves. La différence étant que je travaille avec des adolescents qui, pour aussi problématiques qu’ils soient – et Merlin sait que l’adolescence est une période ingrate question sentiments – sont capables d’user d’un minimum de logique quand le besoin s’en fait sentir. Bien entendu, rien ne les empêche de jouer les têtes de mules obstinées, mais je sais sur quel bouton appuyer pour les remettre sur le droit chemin. Malheureusement avec des enfants pré-pubères, la technique est loin d’être aussi efficace, comme mon échec patent vient de le démontrer.

Ainsi, je me retrouve désormais avec un Léo vexé du peu d’intérêt que semble lui accorder son frère et un Luka dont je me demande si son manque de compréhension de la situation n’est pas en partie volontaire. Car, il est loin d’être idiot, bien au contraire, quand ça l’arrange, il est particulièrement vif pour son âge. Enfin, ça ne sert à rien de le lui faire remarquer, il ne ferait que s’enfoncer encore plus dans son attitude actuelle et je n’ai pas besoin d’un deuxième Potter énervé, un seul me suffit amplement. Néanmoins, il est hors de question que je laisse la situation telle quelle. Je me suis promis que j’essayerais d’arranger les choses et c’est bien ce que je vais faire. Seulement, pour ça, je vais avoir besoin de les séparer un instant ou bien tout va m’exploser à la figure. Je fais donc signe à Léo de s’approcher un instant.


-J’ai une lettre à poster avant qu’on ne rentre, est-ce que tu peux t’avancer jusqu’au bureau pour te mettre dans la queue ? J’ai un mot à dire à ton frère. On arrive dans cinq minutes, promis.

La réponse est boudeuse mais quand je lui glisse discrètement deux Mornilles dans la poche, il y va, bien que cela semble être à contrecœur. Bon, et maintenant le fameux tête à tête avec le plus borderline des jumeaux Potter. Non parce que celui-là je peux vous assurer qu’il a hérité de la mauvaise foi dont ont toujours su faire preuve ses deux géniteurs. Et croyez-moi, ils étaient excellents à ce petit jeu-là ! Je le prends donc par la main et commence mon speech. Et si je ne sais pas ce qu’il va donner, j’ai toute l’intention de l’obliger à m’écouter et à réagir.

-Luka, toi et moi on doit parler de quelque chose. Tu dis que tu ne veux pas aller à Poudlard pour ne pas quitter Zéphyr, c’est bien ça ? Mais, si tu n’y va pas, tu quitteras Léo. Tu y as pensé à ça ? Qu’est-ce que tu crois qu’il va en penser ? Tu ne penses pas qu’il se sentira seul sans toi ? Après tout, vous avez toujours été inséparables, mais est-ce que tu te rends compte de la longueur d’une année scolaire. Alors, je sais bien qu’en ce moment, vous ne vous voyiez pas tellement en journée puisque vous avez chacun votre meilleur ami, mais là on parle de ne même pas se voir le soir puisqu’il sera en Ecosse et toi ici. Il ne te manquera pas ?

Une fois de plus, j’ai bien conscience que cette discussion est probablement vouée à l’échec d’avance sachant que mon interlocuteur est un Potter et les Potter ne discutent pas de leurs sentiments. Ou plutôt, quand ça ne les arrange pas, ils refusent tout simplement de reconnaître qu’ils existent. Mais étonnement, je suis plutôt bon à les obliger à faire très exactement ce qu’ils n’ont pas envie de faire. Pourquoi ? Car j’ai été à leur place quand je refusais tout bonnement de reconnaître que Dora et moi avions une chance à une vraie relation. Et Lily a su craquer mes défenses, alors je connais désormais tous les trucs de la personne en déni et, en conséquence, on ne me la fait pas. Certes, je ne prétends pas être capable de faire changer d’avis n’importe qui, loin de là, mais ce que je sais faire c’est implanter ce doute insupportable dont on ne peut se débarrasser pour autant qu’on le veuille. Et je suis même terriblement bon à ce petit-jeu. Lily a été une excellente prof après tout.



Overgrown puppy Resident werewolf

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : UNKNOWN
ϟ CELEBRITE : COLIN FORD

ϟ Masculin
ϟ HIBOUX : 306
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 11/07/2012
ϟ GALLIONS : 388
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 6 ans
ϟ PROFESSION : Chasseur de Monstre

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Dim Nov 24 2013, 02:33 ϟ



Luka se dit que finalement, il aurait préféré rejoindre Léo dans la file d'attente. La manière dont Remus commençait son discours n'annonçait rien de bon, d'ailleurs à chaque fois qu'un adulte voulait parler, Luka trouvait cela de mauvaise 'ogregure'. Cependant, il ne semblait avoir autre choix que de suivre Remus et d'être toute ouïe aux paroles de ce dernier. Des paroles concernant – bien évidemment – l'Affaire Poudlard.

Léo dans tout ça ? Bien sûr que Luka y avait pens...en fait, pas vraiment. Voilà un soucis de plus dans la caboche du jeune Potter. Mais Luka se dit que c'était différent. Léo était son frère, son jumeau, son double...pas son meilleur ami, donc 'logiquement Luka'  Léo ne pourra pas l'oublier et obligatoirement ils pourront se revoir vu qu'ils vivent dans la même chambre. Mais plus Luka trouvait de quoi se rassurer et justifier son choix, plus Remus balançait d'autres obstacles. Luka ne se gênait pas pour soupirer à chaque fois que son parrain soulevait un problème.

- Tu veux me faire 'culbapabipilisé' ! Lui reprochait difficilement Luka, sans crainte d'observer Remus, droit dans les yeux pour – ensuite – mieux ré-observer sa paire de basket à scratch recouverte de neige. Luka n'avait pas particulièrement envie de délaisser Zéphyr – ce qui était assez clair pour tous le monde – mais il n'avait pas pour autant envie de délaisser son frère, même si ces derniers temps les deux 'inséparable' ne jouait bien moins ensemble. Et lorsque c'était le cas, cela finissait toujours par des pleurs, ou des cris. Les jeux de Léo n'intéressait plus vraiment Luka et les jeux de Luka n'intéressait plus vraiment Léo, ils se réunissaient juste pour chasser les Monstres...et encore, fallait-il encore qu'il reste des monstres à capturer. Car les jumeaux chassaient chacun de leur côté lorsqu'ils allaient rejoindre leurs amis. Alors Luka se dit que finalement...Léo ne le prendrait pas aussi mal de partir tout seul à Poudlard. Oui, autant penser ça, c'est moins 'culbapabipilisant'. Quant à la dernière question de Remus, Luka avait décidé de taire la réponse, comme à la plupart des questions posées. Pas assez intéressant peut-être. A la place, Luka gardait silence, fixant la neige pour au final...

- Pourquoi à chaque fois que je veux faire un truc, vous les grands, vous êtes jamais d'accord ? Demandait-il, redressant la tête vers Remus. C'est tout le temps pareil. A croire que j'ai que des mauvaises idées...mais non. C'est vous qui êtes pas dans le truc ! Moi, je vous empêche pas de faire ce que vous voulez. Boudait Luka, jetant un coup d’œil en direction de son frère qui attendait toujours. Et puis déjà, pourquoi 'Poudredelard' c'est en 'Ecorse' ? Un ? Et puis déjà, pourquoi Léo il pourrait pas rentrer tous les soirs ? Parce que bon, Léo il pourrait faire comme P'pa et M'man, il pourrait apprendre à 'transplopané' et puis voilà ! Tout le monde serait content ! Continuait Luka, le ton montant crescendo. Et toi R'mus ? T'aurais lâché mon Papa si il avait pas été sorcier ? Parce que lui, il savait pas trop quand je lui ai demandé...faudrait peut-être redevenir un peu plus ami vous deux ! Parce que bon, à un moment...faut savoir.

Énervé ? Non, pas vraiment. En fait, Luka était insupporté par ce choix 'Léo/Zéphyr'. Même si il se disait certain de ne pas décevoir Léo, il n'en était – en réalité – pas aussi sûr. Ce serait dommage de perdre Léo, mais ce serait tout aussi dommage de perdre Zéphyr. Mais Léo c'est un frère, paraît que la famille est plus importante. Zéphyr est un bon pote, le meilleur et paraît que l'amitié aussi est importante. A vrai dire, Luka ne savait plus vraiment où donner d e la tête dans cette histoire. Et ce depuis que les adultes s'y étaient mêlé. Ils avaient le don pour rendre les choses compliquées...à moins qu'elles ont toujours été ainsi ; compliquées. Et a force d'y penser, Luka s'en était finalement rendu compte. Ce n'était pas une décision à prendre à la légère, bien au contraire. Il fallait réfléchir bien plus que prévu. Reprenant son calme et un petit coup dans le moral, Luka reprit...

- Et puis Léo s'qui sait pas...c'est que Zéphyr va peut-être devenir sorcier. Alors ça sert à rien de tirer la tronche aussi vite. Faut juste que je trouve comment faire pour 'sorciériser' Zéphyr.


--
♥" Mon Bob, Mon Jack & Mes Chocogrenouilles "♥
Revenir en haut Aller en bas
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …
avatar
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Me
ϟ CELEBRITE : Jude Law

ϟ Féminin
ϟ Sagittaire
ϟ Cheval
ϟ AGE : 26
ϟ HIBOUX : 928
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 24/06/2012
ϟ GALLIONS : 502
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 43 ans
ϟ PROFESSION : Professeur de Sortilèges

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Ven Nov 29 2013, 18:34 ϟ


A quelques syllabes près, c’est exactement ça. Je veux le faire culpabiliser. Ou plutôt non, le faire simplement culpabiliser n’a aucun intérêt, je veux simplement qu’il réalise que les choses sont plus compliquées qu’il n’y paraît au premier abord, en particulier quand on a six ans. Néanmoins, je suis bien conscient que la tâche est un peu trop ardue pour que la question se règle en une seule discussion. En premier lieu car les deux protagonistes de l’affaire n’ont pas encore atteint l’âge de raison d’où nécessairement leur incapacité à agir de manière rationnelle. Et, en second lieu, tout bêtement car ils sont aussi obstinés que tous les adultes qui gravitent autour d’eux et ce n’est pas peu dire. Ce qui ne m’empêchera cependant pas d’essayer au minimum que Luka n’oublie pas notre discussion dès qu’elle se terminera. Car, si le problème est encore loin d’être actualité car l’entrée des jumeaux à Poudlard n’est pas pour demain - et en cinq ans il peut se passer un million de choses qui rendront la situation actuelle totalement caduque – je considère qu’il est important que les choses soient mises au clair. Ce n’est pas parce qu’un enfant est jeune qu’il ne peut pas comprendre une situation. Il la comprend simplement différemment d’un adulte.

Je me contente par conséquent d’écouter la tirade énervée de mon filleul pour essayer ensuite de trouver les mots justes à ses complaintes d’enfant agacé. Je me retiens d’ailleurs de lui expliquer que le transplanage est réservé aux sorciers majeurs à cause des dangers qu’un mauvais transplanage implique, il ne comprendrait pas et poserait des questions qui nous éloigneraient du sujet. Sans compter qu’il s’agit clairement d’une méthode pour éviter de faire face au véritable problème. Il cherche à contourner les obstacles que je mets sur son passage pour éliminer la difficulté sans lui trouver de solution. Je serais presque fier de lui - après tout, je suis moi-même passé maître en la matière, demandez à feu ma femme – si la situation n’exigeait pas de moi d’être complètement mature. Car, pour autant qu’il se refuse à l’admettre, la possibilité d’avoir à choisir entre son frère et son meilleur ami inquiète réellement Luka. Je décide ainsi de répondre tout d’abord à sa question concernant mon amitié avec son paternel.


-Ton père et moi nous nous sommes rencontrés à Poudlard, donc la situation ne s’est jamais présenté, mais je peux t’assurer qu’aucun de nous deux n’aurait lâché l’autre. James et Sirius sont restés à mes côtés malgré ma lycanthropie, être moldu n’aurait donc pas posé de problème.

Je n’ai absolument aucun doute sur la question.

-Et d’ailleurs, personne ne te demande d’abandonner Zéphyr. Au contraire, il est des plus normal que tu aies des amis en dehors de Léo et même, rester proches d’eux quoiqu’il arrive t’honore, mais aller étudier dans un collège différent du sien ne signifie pas l’abandonner. Après tout, je travaille bien à Poudlard et James au Ministère et nous sommes toujours amis n’est-ce pas ?

Je ne sais si j’ai réussi à le convaincre ne serait-ce qu’un peu, mais, quoiqu’il en soit, je considère que je l’ai suffisamment torturé pour une après-midi et rentre dans son jeu lorsqu’il m’explique qu’il a l’intention de « sorciériser » son ami. Je n’ai pas le cœur à lui expliquer que c’est impossible, j’ai suffisamment brisé ses illusions pour les mois à venir – et je ne le regrette pas, jusqu’à un certain point, c’était nécessaire puisqu’il faisait souffrir Léo en ne se rendant pas compte qu’il le laissait involontairement de côté – et, qui plus est, je suis particulièrement curieux de savoir ce que son esprit des plus inventifs a bien pu imaginer pour offrir des pouvoirs à son copain.

-Sorciériser Zéphyr ? Et comment vous avez l’intention de vous en sortir ?, lui demandais-je avec un air des plus sérieux.

Au même moment, pour me rassurer sur la position de mon autre filleul, je jette un regard à la direction dans laquelle Léo s’est dirigé pour m’assurer qu’il est toujours dans la queue du Bureau de Poste qui est tellement longue qu’elle sort jusqu’au dehors. Lorsque c’est fait, je reconcentre toute mon attention sur la réponse à venir de son frère.



Overgrown puppy Resident werewolf

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : UNKNOWN
ϟ CELEBRITE : COLIN FORD

ϟ Masculin
ϟ HIBOUX : 306
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 11/07/2012
ϟ GALLIONS : 388
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 6 ans
ϟ PROFESSION : Chasseur de Monstre

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Mer Déc 18 2013, 00:37 ϟ


- Parce que tu crois que je vais te le dire ?

Rétorquait Luka, semblant bien décidé à ne pas lâcher un seul mot sur son projet de 'sorcierisation'. A vrai dire, il n'avait pas vraiment d'idées fixées sur la manière de sorciériser Zéphyr, mais il finirait bien par trouver un moyen sûr. Déjà, il avait prévu d'inviter Zéphyr à la maison, sans pour autant mettre les parents au courant...ce qui lui demandait déjà une bonne organisation sur le plan à prévoir, mais il avait déjà sa petite idée là-dessus. Ensuite, une fois Zéphyr sous la main, Luka prévoyait de lui faire aimer la magie, et ça c'était pas gagné. Luka redoutait ce moment, car il se souvenait de la dernière réaction de Zéphyr lorsqu'il l'avait traité de 'sorcier' au parc. Bref, Luka avait de nombreux objectifs en tête.

- Désolé R'mus, mais là, c'est confit dans le ciel ! Même Zéphyr est pas courant...et encore moins P'pa et M'man.

Exactement et parfaitement 'confit dans le ciel', pour ne pas dire privé. Même si il appréhendait le jour où il mettrait son plan à execution, Luka était cependant tout exité. D'ailleurs, le seul fait d'y penser lui provoquait ce sourire qui lui était si particulier lorsque quelque chose se préparait. Un sourire que Remus reconnaîtrait certainement, car d'habitude, ce sourire annonçait au sorcier qu'un sale coup avait été mit en oeuvre...mais aujourd'hui, ce sourire était destiné à une tout autre intention.

- Mais tu dis rien à personne...c'est Top Secret ! Pour de vrai !

Luka arborait son air le plus sérieux, exigeant certainement que Remus lui obéisse pour cette fois.

- On rejoint Léo ? Une question qui ne semblait pas attendre de réponse, puisque Luka saisit aussitôt la main de Remus pour l'entraîner vers la file d'attente qui sortait du bureau de poste. Avançant en cette direction, Luka regardait un instant les hiboux entrer et sortir des volières situées sur les toits du bâtiment. Lorsqu'ils arrivèrent enfin jusque Léo, ce dernier semblant assez rassuré de les retrouver.

- Et bah, vous avez été long. Dit-il en regardant à tour de rôle son frère et Remus. Vous avez fait quoi ?
- Peut-être que ça te regarde pas ! Lui répondit Luka, cherchant certainement à titiller le caractère de son frère, comme il en avait l'habitude.
- Ah ouai ? Renvoya un peu plus sèchement Léo, avant d'adresser un regard à Remus. C'est vrai ?


--
♥" Mon Bob, Mon Jack & Mes Chocogrenouilles "♥
Revenir en haut Aller en bas
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …
avatar
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Me
ϟ CELEBRITE : Jude Law

ϟ Féminin
ϟ Sagittaire
ϟ Cheval
ϟ AGE : 26
ϟ HIBOUX : 928
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 24/06/2012
ϟ GALLIONS : 502
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 43 ans
ϟ PROFESSION : Professeur de Sortilèges

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Mar Déc 24 2013, 19:25 ϟ


« Confit dans le ciel », c’est tellement « Luka » comme expression que je dois me faire violence pour ne pas sourire face à tant d’inventivité. Ce serait mal venu étant donné l’air sérieux de mon filleul. Pourtant, je vous assure que c’est loin d’être évident de se retenir. En effet, dès que Luka ou son frère ne comprennent pas une expression ou un mot un peu trop complexe pour leur vocabulaire actuel, ils ont cette drôle d’habitude de le diviser en plusieurs termes qu’ils maîtrisent et associent donc les uns à la suite des autres de manière à rendre le tout compréhensible. Compréhensible pour eux j’entends bien sûr. Parce que, pour un adulte non informé, leur dialecte peut être des plus surprenants. Personnellement, j’y suis bien habitué et c’est presque devenu un petit jeu avec moi-même que d’utiliser des mots plus longs les uns que les autres pour voir ce qu’ils vont en faire. Tout l’intérêt étant bien entendu de réussir à les faire eux-mêmes prononcer les mots en question. Néanmoins, pour le moment, plutôt que de rentrer dans le jeu, je me contente de promettre mon silence à Luka, mais à une condition.

-Entendu, je ne dirais rien mais, avant de mettre ton plan à l’œuvre, je veux que tu viennes me voir. Je pourrais peut-être t’aider.

Enfin, je pourrais surtout éviter une catastrophe. Pas la peine de le préciser néanmoins. Je me laisse par conséquent entraîner vers la position de Léo sans rechigner. Ce dernier n’a d’ailleurs pas l’air heureux que nous l’ayons laissé de côté pour une durée plus longue que je ne lui avais promis je dois bien le reconnaître. Et, bien entendu, lorsqu’il le fait remarquer, son frère ne trouve rien de mieux à faire que de la provoquer encore plus. Ah je vous jure, c’est dans ces moment-là que je suis bien heureux d’être fils unique. Je m’immisce donc dans la dispute à venir pour éviter qu’elle ne s’envenime inutilement.

-J’ai eu une petite discussion privée avec ton frère. Tu sais comme la fois où tu es venu me voir aux dernières vacances parce que tu voulais discuter seul à seul ?

Je le vois froncer le sourcil, comme mécontent de ma réponse, mais le fait qu’il ne pousse pas la question plus loin m’indique que j’ai bien choisi mon exemple. Cette fois-là, il était venu me voir relativement inquiet parce qu’il avait assisté une dispute entre ses parents et craignait une séparation. En effet, James et Lily s’assurant quasiment toujours que les garçons ne soient pas à portée de voix lorsqu’ils se crient dessus, le pauvre Léo n’avait pas su comment réagir lorsqu’il était tombé par hasard sur la dispute. Progressivement néanmoins, en lui faisant une comparaison avec ses propres disputes avec Luka, j’avais réussi à le calmer, et je vois que faire un parallèle entre cet instant et le moment présent me permet de lui faire comprendre que ma discussion avec son frère était sérieuse et « confit dans le ciel » comme dirait Luka.

Par précaution cependant, je choisis de détourner la conversation une dernière fois. Faisant un rapide calcul, j’en déduis qu’au vu de l’avancement de la queue, j’aurais posté ma lettre dans une dizaine de minutes tout au plus, or vu l’heure actuelle, je peux me permettre d’emmener les garçons faire encore une activité de leur choix avant de les ramener à leur mère. Je leur adresse ainsi un sourire complice et demande :

-A part ça, qui veut aller boire un chocolat chaud au Chaudron Baveur avant de rentrer ?

Et que les mauvaises langues qui ont répondu « Remus » se dénoncent !



Overgrown puppy Resident werewolf

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : UNKNOWN
ϟ CELEBRITE : COLIN FORD

ϟ Masculin
ϟ HIBOUX : 306
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 11/07/2012
ϟ GALLIONS : 388
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 6 ans
ϟ PROFESSION : Chasseur de Monstre

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Mer Jan 01 2014, 14:45 ϟ


Un chocolat chaud, en voilà une bonne idée pour repartir du bon pied en cette journée qui allait bientôt s'achever. Sans véritable surprise, les jumeaux acquiécèrent vivement la proprosition de Remus qui aussitôt se retrouva tirer tout le long du Chemin de Traverse. Luka trouvait toujours que le Chaudron Baveur regroupait de drôle de type, aussi bien qu'il s'en souvienne lors de sa dernière visite accompagné de ces parents, Luka avait porté toute son attention sur un sorcier qui lui paraissait bien plus grand que tout ceux installé à leur table, mais ce n'était pas ça le plus amusant pour le jeune Potter, non, le plus amusant s'était longue barbe grisonnante que le grand et vieux sorcier était obligé de soigneusement plier sur ses genoux pour ne pas qu'elle traîne parterre. Et puis cette sorcière à l'oeil aussi opaque que celui d'un poisson frit, par contre, Luka se souvenait d'en avoir fait un horrible cauchemars au sujet de cette pauvre femme. Oui, le Chaudron Baveur était un endroit où toutes sortes de personnages semblaient se réunir autour d'une Bierraubeurre, ou bien encore autour d'un quelconque boisson. Et sans oublier cette environnement animé, de la moindre petite cuillière, jusqu'aux tables, en passant par les chaises qui se rangeait sans aucun soucis. D'ailleurs, Luka et Léo n'avait pas hésité à souffler aux oreilles de leur mère qu'il serait intéressant d'animer toute la maison que leur chambre puisse se ranger aussi bien que ce Pub. Bien évidemment, cette réquête n'eut aucune suite.

Remontant le Chemin, la fine équipe passèrent devant les charmantes vitrines de Noël devant lesquelles s'apprêtait quelques sorciers et sorcières, tous prit dans une conversation dont-il était impossible d'en connaître le contenu puisque trop de brouahah résonnait ici. Alors que d'autres préféraient se tenir à leur petit groupe restraint, certains allaient s'entasser – admiratif – devant quelques personnes faisant preuve d'un indéniable don pour user de leur magie afin de divertir la population. Ainsi on pouvait voir un sorcier tailler des blocs de glace entier avec sa baguette pour obtenir de magnifiques scupltures qui s'animaient après un geste bien contrôlé de la baguette. Il y avait aussi ce sorcier à la dizaine de hiboux qui l'occupait de la tête juqu'au bout des bras, pour au final disparaître d'un éclat de plume et prendre l'apparence d'un majestueux hiboux Grand-Duc.

Toutes ces animations avaient su faire tenir les deux jumeaux dans un silence semblant inébranlable, enfin, jusqu'à ce qu'ils parviennent au porte du Chemin de Traverse.

- Hey R'mus...les hiboux du Père-Noël, ils ressemblent à quoi ? Demanda Léo en tirant sur la manche de son parrain.
- Ils sont sûrement tout blanc...comme la neige, et d'ENORMES griffes pour casser de la glace. C'est ça R'mus ? Enrichit Luka, mimant avec ses mains ces 'ENORMES griffes'.
- Et est-ce qu'ils sont gros comme le Monsieur devant ? Ajouta Léo qui força le sorcier de devant à jeter un regard en arrière.
- Ils sont énorme alors...Reprit Luka.


--
♥" Mon Bob, Mon Jack & Mes Chocogrenouilles "♥
Revenir en haut Aller en bas
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …
avatar
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Me
ϟ CELEBRITE : Jude Law

ϟ Féminin
ϟ Sagittaire
ϟ Cheval
ϟ AGE : 26
ϟ HIBOUX : 928
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 24/06/2012
ϟ GALLIONS : 502
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 43 ans
ϟ PROFESSION : Professeur de Sortilèges

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Mar Jan 14 2014, 19:08 ϟ


Mon idée a peut-être suscité un peu plus d’enthousiasme que prévu car me voilà entrainé loin de la file d’attente du bureau de poste, en direction du mur séparant le Chemin de Traverse de l’arrière-cour du Chaudron Baveur. Tant pis pour ma missive, je devrais repasser la poster plus tard. Ou investir dans un hibou moi-même. Tiens, mais c’est une bonne idée ça, je vais peut-être demander un hibou pour mon prochain anniversaire. Ou une chouette soi-dit en passant, peu m’importe je ne suis pas spécialement regardant sur les détails. Tant que le volatile est capable de transporter mon courrier je n’en demande pas plus. Il faudra peut-être juste en trouver un qui ne soit pas traumatisé par Moony. Enfin, normalement les loups ne s’attaquent pas aux oiseaux sachant que ces derniers peuvent s’envoler loin du danger donc j’espère que nous n’aurons pas de problèmes majeurs le cas échéant.

Quoiqu’il soit, toute pensée concernant une possible addition à la famille Lupin quitte mon esprit lorsque les garçons ralentissent inconsciemment le pas pour observer un sorcier créant des statues de glace d’un coup de baguette, le tout au beau milieu de l’allée commerçante. Je dois avouer que je suis particulièrement impressionné par sa maîtrise des sortilèges de découpe. Je me demande s’il a rajouté un composant de chaleur à son charme pour obtenir cet effet de neige fondue lorsque sa baguette découpe la glace ? Malheureusement, le professeur de Sortilèges en moi ne connaîtra jamais la réponse à sa question car voilà que nous sommes désormais devant un dresseur de hiboux. C’est drôle je n’en avais plus vu depuis mon enfance. J’ai en effet de vagues souvenirs d’une virée familiale avant « l’incident » durant laquelle mes parents m’avaient emmené visiter une ferme de hiboux postaux. Je n’ai que quelques flashs pour me remémorer la journée dans son ensemble mais, l’un dans l’autre, j’avais été des plus impressionnés. Vous me direz impressionner un enfant de cinq ans n’en demande pas tant mais tout de même.

Une fois le Grand-Duc apparu néanmoins, nous quittons les lieux pour rejoindre définitivement le Chaudron Baveur et, ne connaissant que trop bien les individus louches qui fréquentent l’endroit, je refuse de lâcher la main des garçons tandis qu’on prend place dans la file. En d’autres circonstances, je leur aurais dit de m’attendre en choisissant une table mais pas ici. Bien entendu, je finis par le regretter lorsqu’ils ne peuvent s’empêcher d’insulter de cette honnêteté terrifiante qui est la marque des enfants l’homme placé juste devant nous. Ce dernier me regarde d’un air plus vexé que mauvais et je lui adresse un sourire d’excuse. Je sais combien il est désagréable de s’entendre critiquer sur son physique en public, malheureusement je ne connais encore aucun sort capable d’empêcher un enfant de dire ce qu’il pense. Après tout, le tact est une valeur acquise, certainement pas innée. Ce qui n’est cependant pas une raison pour ne pas expliquer aux jumeaux qu’on ne dit pas ce genre de choses.


-Les garçons, qu’est-ce qu’on a dit sur faire des remarques sur le physique ou la tenue des gens ? Que c’était malpoli.

Je suis sur le point de les faire s’excuser mais l’homme récupère sa commande et file sans m’en laisser le temps. Je prends par conséquent à mon tour notre commande – trois chocolats viennois bien crémeux – et entreprend de répondre à la question qui m’a été précédemment posée. Heureusement que j’ai eu le temps de commander pour réfléchir à une réponse valable soi-dit en passant sinon Merlin seul sait dans quel pétrin j’aurais pu me fourrer. Heureusement, pour une fois, j’ai la solution pour satisfaire Léo et Luka sans détruire leurs illusions.


-Alors ça, personne ne le sait. Parce que si quelqu’un venait à découvrir le secret, les gens s’empresseraient de faire suivre les hiboux jusqu’à la maison du Père Noël et il ne pourrait plus travailler en paix, ce qui signifierait que les cadeaux ne seraient pas distribués à temps. D’ailleurs, en parlant du Père Noël, vous lui avez demandé quoi de votre côté ? Parce que puisque je vais l’aider pour le cadeau de Teddy grâce à vous, je pourrais peut-être lui filer aussi un coup de main concernant vos propres envies, non ?


Oui, ceci s’appelle sonder la demander pour avoir une offre en conséquence mais que voulez-vous, avec des enfants croyant encore au Père Noël, je préfère être sûr que les cadeaux que je vais leur offrir et qui seront pour eux les cadeaux déposés par le Père Noël chez moi leur conviennent. Sinon, nous sommes bons pour leur expliquer pourquoi le Père Noël s’est trompé…



Overgrown puppy Resident werewolf

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : UNKNOWN
ϟ CELEBRITE : COLIN FORD

ϟ Masculin
ϟ HIBOUX : 306
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 11/07/2012
ϟ GALLIONS : 388
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 6 ans
ϟ PROFESSION : Chasseur de Monstre

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Mer Fév 19 2014, 18:01 ϟ


- ...malpoli. Les jumeaux répondirent en chœur. Les leçons et les rappels de politesse, il était impossible d'y échappé. Malgré quelques maladresses, Léo et Luka savaient se tenir aux quelques règles de politesse, et ils savaient combien cela leur coûterait si jamais il venait à transgresser l'une d'elle. Après tout, comme tous parents, Lily et James tenaient certainement à ce que leurs enfants aient une bonne réputation, et non celle d'enfants mal élevé. Mais encore une fois, Luka et Léo nécessitaient encore quelques rappels à l'ordre...comme celui simplement glissé par Remus.

Quoi qu'il en soit « l'énorme sorcier » ne cherchait pas à recevoir des excuses, dégageant de devant le comptoir pour laisser la place aux jumeaux et à leur parrain qui commanda aussitôt trois chocolats chauds, bien avant la tombée de questions.

- Ouai, c'est pas bête... Songea Luka. Moi, j'ai demandé une chaîne Hi-Fi, plein de pétards et de fusées pour faire des gros feux ! Et j'ai demandé la 'voiture commandé' avec des gadgets pour jouer à l'espion ! Mais j'ai oublié le Splashchaudron ! Et je voulais aussi une cabane de planque ! Et aussi un distributeur de bonbons, et...et...

- Et moi, j'ai demandé. Coupa Léo. Un jeu de Quidditch ! Mais aussi j'ai demandé le gros livre des histoires, tu sais avec les images qui sortent du livre ! Mais j'ai aussi oublié de demandé un truc...le balais dans le magasin tout à l'heure. Il avait l'air bien, hein ?

Si Remus voulait des idées, et bien le voilà servit. Très vite Luka et Léo ajoutèrent, à tour de rôle, quelques autres éléments à leur liste qui pourrait amplement suffire pour la dizaine de Noël à venir...quoi que dans une dizaine d'année, l'intérêt des jumeaux se porteraient sûrement sur d'autres cadeaux. Quoi qu'il en soit, Léo et Luka attendaient le matin de Noël avec impatience et comme chaque fois, Luka et Léo essaieraient certainement de surprendre le Père-Noël lorsque ce dernier viendrait déposer les cadeaux. D'ailleurs, Luka venait à se rappeler qu'il n'avait pas encore complètement établit le plan de la nuit de Noël.

- Et toi R'mus ? Tu as demandé quelque chose au Père-Noël ?


--
♥" Mon Bob, Mon Jack & Mes Chocogrenouilles "♥
Revenir en haut Aller en bas
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …
avatar
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Me
ϟ CELEBRITE : Jude Law

ϟ Féminin
ϟ Sagittaire
ϟ Cheval
ϟ AGE : 26
ϟ HIBOUX : 928
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 24/06/2012
ϟ GALLIONS : 502
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 43 ans
ϟ PROFESSION : Professeur de Sortilèges

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Lun Mar 17 2014, 12:01 ϟ


Moi qui voulais des idées de cadeaux, je crois que je devrais m’en sortir avec la trentaine des suggestions respectives que les garçons m’ont faites. Il me reste désormais à discuter avec James et Lily pour savoir ce qu’ils ont décidé de leur acheter et je ferais mon choix après. Mais je dois avouer que l’idée du Splash Chaudron et du balai pour enfants me plaît bien. Lils et Jim seront heureux de découvrir les goûts similaires aux leurs de leurs rejetons et au pire, si ça fait trop de complications pour le manoir Potter, on pourra toujours conserver le tout chez moi et ils utiliseraient leurs cadeaux lorsqu’ils viendront. Ce n’est pas comme si je n’étais pas le spécialiste de réparer les catastrophes liées à un chaudron ayant débordé et puis les garçons passent déjà un temps fou à la maison donc ça ne changera rien. Bon, par contre, le balai devra sûrement rester chez Jim et Lils, parce qu’un appartement n’est pas l’endroit le plus recommandé pour jouer au Quidditch. Le jardin du manoir Potter me semble plus approprié. Sauf que si Léo a le droit de ramener son cadeau chez lui, Luka voudra ramener son chaudron… oh et puis tant pis hein ! Ce ne sont pas mes enfants, James et Lily gèreront l’après-coup. Tout le monde sait qu’un parrain c’est là pour gâter ses filleuls et laisser ensuite les parents se débrouiller avec les conséquences, non ?

-Et toi R'mus ? Tu as demandé quelque chose au Père-Noël ?

Perdu dans mes pensées et avec une jolie moustache de mousse sur le visage je me retourne vers Luka. M’essuyant la bouche de ma serviette, je lui réponds.

-Evidemment ! Si les enfants sont prioritaires, les adultes aussi ont droit à des cadeaux. En ce qui me concerne, j’ai demandé un grimoire de sorts des civilisations antiques : Egypte, Perse, Grèce, …

Et un nouveau frigo, le mien étant sur le point de rendre l’âme – je lui donne tout au plus trois mois avant de passer la baguette à gauche – mais ce détail je vais me le garder pour moi car je doute que les garçons comprennent en quoi un réfrigérateur peut constituer un cadeau digne de ce nom. James et Lily par contre, je dois avouer compter sur leur participation financière. Pas complète bien entendu, vu le prix d’un fiche réfrigérateur de nos jours, ce serait abuser, mais une petite aide est toujours la bienvenue. Surtout que je vous rappelle que ce n’est pas moi qui suis l’héritier d’une des plus grandes fortunes du monde sorcier britannique. Non, ça ce sont mes meilleurs amis, moi je suis juste très doué pour choisir les bons amis ? Hein ? Quoi ? Comment il ne fallait pas dévoiler le côté intéressé de notre amitié ? Ah et bien trop tard…

Inhalant presque mon chocolat chaud – il faut reconnaître à la nouvelle serveuse qui remplace souvent Tom dont l’arthrite est de plus en plus prononcée un véritable talent pour les breuvages chocolatés – j’interroge à nouveau les jumeaux en attendant qu’ils terminent le leur et qu’on puisse rentrer :


-Et après Noël, pour le nouvel an, vous avez prévu d’aller voir les feux d’artifice ? Parce que Teddy n’arrête pas de rabâcher les oreilles avec ça, alors avec ses grands-parents maternels on va y aller. Si vous voulez venir vous êtes les bienvenus. James et Lily aussi, soi-dit en passant.



Overgrown puppy Resident werewolf

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : UNKNOWN
ϟ CELEBRITE : COLIN FORD

ϟ Masculin
ϟ HIBOUX : 306
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 11/07/2012
ϟ GALLIONS : 388
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 6 ans
ϟ PROFESSION : Chasseur de Monstre

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Ven Mai 02 2014, 14:07 ϟ


Un grimoire de sorts des civilisations antiques...Luka et Leo échangèrent un regard, pour finalement se concentrer ensemble sur Remus. Tandis que Luka se disait que ce cadeau avait l'air nul, Leo lui se demandait plutôt ce que pourrait bien faire son parrain avec des sorts de civilisations antiques. Ne décrochant pas un mot sur leurs pensées, les jumeaux dégustaient leur chocolat, sans vraiment attendre que ce dernier refroidissent. A croire que ces gamins n'avaient pas bu de chocolat depuis des années...alors qu'en réalité, leur dernier chocolat chaud remontait à ce matin. Mais certes, il n'était pas aussi délicieux que celui qu'ils buvaient ici.

- Des feux d'artifices !!! S'exclamèrent en chœur les deux Potter, relevant leur tête de leur tasse, laissant voir une moustache de chocolat au dessus de leur lèvre. Oui, on vient ! Toujours d'une même voix. Les jumeaux n'avaient même pas dans l'idée de demander la permission à leurs parents. C'est vrai, pourquoi refuseraient-ils ? Dans la tête de Luka et Léo, leur parent n'avait aucune raison de refuser. Retournant à leurs tasses qu'ils parvinrent à terminer peu de temps plus tard, Leo et Luka se remémoraient leur dernier feu d'artifice. Celui où une lutin géant avait illuminé le ciel pour ensuite se faire transpercé par une autre fusée qui avait libéré une pluie de trèfles à quatre feuilles. Mais ce n'était rien comparé à l'immense dragon que l'alliage d'une vingtaines de fusée avait créé une fois explosé dans les aires.

- On pourra manger de la barbe à Merlin ! Se réjouissait Léo.
- Ouai, et on pourra en coller dans les cheveux ! Ricanait Luka qui, l'année dernière, avait eu la bonne idée de d'embarrasser les cheveux des petites filles qu'il croisait en leur collant un peu de Barbe à Merlin.

En attendant que Remus termine tranquillement sa tasse, Luka et Leo trouvait de quoi s'amuser avec un duel de petite cuillère.


--
♥" Mon Bob, Mon Jack & Mes Chocogrenouilles "♥
Revenir en haut Aller en bas
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …
avatar
Des cernes, des traces de dent … un loup-garou ! Nan, juste un père célibataire …

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Me
ϟ CELEBRITE : Jude Law

ϟ Féminin
ϟ Sagittaire
ϟ Cheval
ϟ AGE : 26
ϟ HIBOUX : 928
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 24/06/2012
ϟ GALLIONS : 502
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 43 ans
ϟ PROFESSION : Professeur de Sortilèges

(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
ϟ Posté Dim Mai 04 2014, 12:39 ϟ


Comme prévu, les garçons sautent sur l’occasion de nous accompagner voir les feux d’artifice et c’est tant mieux. Je pourrai profiter de la présence de James et Lily pendant que Teddy se régalera de la compagnie de ses quasi-cousins. Il faut dire qu’il a beau me sembler parfaitement épanoui avec ses amis de la maternelle, la lueur de joie qui s’allume dans son regard dès que je lui dis qu’on va voir les Potter démontre à quel point il aime passer du temps avec Léo et Luka. Et je crois bien que la réciproque est tout aussi vraie. Teddy étant plus jeune qu’eux de deux ans, ils se sentent importants. Ils aiment lui apprendre mille et une choses. Bon, parfois, vu ce qu’ils lui enseignent, je me passerai fortement de leurs cours mais, l’un dans l’autre, ils apportent suffisamment de joie de vivre dans l’existence de mon fils pour que je leur passe deux ou trois bêtises qu’ils lui apprennent.

- On pourra manger de la barbe à Merlin ! Ouais, et on pourra en coller dans les cheveux !

Alors là par contre, ça ne va pas être possible. Je refuse que Teddy se mette la gent féminine à dos. Il n’est déjà pas aidé par l’héritage paternel, pas besoin d’en rajouter. Heureusement qu’il a hérité le tempérament social de Dora. La seule difficulté au jour le jour c’est sa Métamorphomagie. Il est exactement comme sa mère et ses cheveux changent de couleur selon ses humeurs, or il est encore trop jeune pour contrôler pleinement son pouvoir. Ted et Andromeda ont donc usé avec lui de la même technique dont ils usaient avec Dora quand elle était petite. Sous prétexte d’une maladie rare totalement fictive, Teddy se balade partout avec un couvre-chef qui est là en réalité pour éviter que quiconque remarque ses teintures intempestives. Parce que si cela ne choquerait nullement un sorcier, Teddy vit la plupart de son temps parmi des moldus, d’où des complications certaines.

Enfin, chaque chose en son temps, pour l’instant, il est l’heure de ramener les deux monstres à leurs parents. Je leur fais donc signe de se nettoyer le visage de toute trace de chocolat restante, je fais de même, puis nous quittons le Chaudron Baveur en direction de la zone de Transplanage du Chemin de Traverse. Plus que deux minutes et je pourrais les déposer au manoir et retourner voir mon propre fils chez ses grands-parents, avec désormais de véritables idées pour son cadeau de Noël. Comme quoi la journée aura été productive !



Overgrown puppy Resident werewolf

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





(#) ♣ Re: Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.
    par la plume de Contenu sponsorisé.
ϟ Posté ϟ


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le Père-Noël appelle à la rescousse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Règlement de l'école :Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avada Kedavra :: 
♔ autres ♔
 :: 
¤ Londres ¤
 :: Londres Sorcier :: Chemin de Traverse
-