Partagez | 
 

 Entre cousin et cousine... [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Sam Fév 15 2014, 17:46 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




serais-je repéré ?


Loïs a encore ralé hier soir lorsque je suis rentré. j'ai encore menti. EN même temps, je ne pouvais pas lui dire que j'étais entrain de faire ma ronde avec la Milice et que nous avions encore eu le droit au festion du Ministère. ENcore un que je n'ai pas pu sauver. Heureusement, je guerri vite, Loïs n'a pas vu mes marques de flagellations. ce sont les avantages d'être vampire. Je guerri très vite. Le chat est parti du côté sorcier. Je crois qu'il en a marre de voir Loïs tourner en rond. Moi aussi d'ailleurs. Mais mon vendeur de l'autre côté m'aggace encore plus. Il veut absolument que j'aille à la fête de ce soir, du coup il me harcèle. encore et encore. Justin y sera parait-il, c'est ainsi qu'il comptait me convaincre. Mais que l'on soit bien d'accord je ne vais pas partout où Justin va. Je lui dois énormément, c'est un fait, mais de là à le suivre partout il y a un fossé. J'ai mis de la verveine dans le thé de Loïs, sans qu'elle ne s'en rende compte. Cela m'empêche de l'attaquer. Enfin, cela me dissuade car je ne sens pas quand quelqu'un prend de la verveine régulièrement mais comme je sais que Loïs en prend je n'irais pas lui faire du mal. Je l'aime mais j'ai trop peur de moi pour pouvoir la laisser sans défense. Cela ne serait pas correct de ma part. Elle ignore tout de moi - et il vaut mieux que cela en reste ainsi - mais je ne pourrais jamais me pardonner si jamais je m'en prenais à elle. La verveine est donc devenue la solution idéale. Pas d'odeur, pas de gout, cela passe partout et le sang de la personne devient indigeste, et très mauvais pour les vampires.

« Avez-vous Shinning de Stephen King ? » J'ai sursauté. D'habitude, j'entends tous les bruits aux alentours, les vampires ont l’ouïe fine, mais aujourd'hui, trop perdu dans ma soirée d'hier soir, je n'ai pas fait attention à la personne qui s'était approchée de moi. Un jeune homme blond, avec un grand sourire. Très propre sur lui, du genre premier de la classe. Ses habits semblaient sortir tout droit de leur emballage, aucun pli, aucune froissure, aucune tâche. Rien. Il porte des lunettes qui lui donne un air de sortir d'un roman à l'eau de rose. Bref, vraiment pas le style à lire du Stephen King. Je lui ai fais un grand sourire. « Bien sûr. Troisième rayon sur votre droite » Il m'a fait un signe de tête en guise de remerciement. Je l'ai suivi partir dans le rayon en réalisant que l'expression moldue « l'habit ne fait pas le moine » était tellement vraie. Un autre jeune homme est entré à son tour. Jean trop grand et trop large. Cheveux bruns et longs, attachés en queue de cheval. Il porte une veste ressemblant aux vestes que possède les skatteurs qui vont au Skate Park les soirs. Il s'est approché de moi avec un grand sourire. « Vous avez Shinning de Stephen King ? ». J'ai failli éclater de rire. Visiblement, ce livre a un gros succès. Je lui ai indiqué le rayon, je l'ai suivi des yeux. En fait, ce n'est pas le livre qui a du succès mais le premier de la classe. Effectivement, l'habit ne fait vraiment pas le moine. Loïs s'est approchée de moi en me passant sa main dans mon sweat. « Arrête de les observer » me dit-elle dans un grand sourire. « Ils peuvent se bécoter ailleurs, c'est une bibliothèque ici » répliquais-je. « Et si tu arrêtais de râler ? ». J'ai tiré la langue. Elle a haussé les épaules. « Il faudra faire l'inventaire ce soir » reprit-elle. Au ton de sa voix, j'ai bien senti l'extrême motivation en elle. A peu près la même que la mienne. Je déteste faire l'inventaire. C'est chiant. Et le pire, c'est que je dois le faire du côté moldu ET du côté sorcier. « Où est Moonraker ? » J'ai failli répondre côté Ruelle mais je me suis retenu à la dernière seconde. Loïs est moldue, elle ne connait pas les sorciers et je compte bien garder cela secret. « Il doit être planqué sous un meuble pour sa sieste, mais rassure-toi il reviendra quand il aura faim » Mon chat est un estomac sur pattes. Il mange, il dort, il mange et il dort. Et de temps en temps, il m'emmerde mais bon je l'aime mon chat et c'est le seul qui me comprend parfaitement. J'ai faim. Il me faudrait du sang. « Je vais en réserve, je reviens » Loïs a acquiescé. Je suis passé en réserve. Dans la réserve, il y a un placard et tout un tas d'autres choses que peu contenir une réserve de bibliothèque. Le placard est le passage pour se rendre d'un côté à l'autre. Je suis le seul à l'emprunter, enfin non, mon chat aussi l'emprunte avec moi. Pour Loïs, c'est un placard basique où elle met ses affaires. Pour mon vendeur, Edgar, c'est aussi un placard pour y mettre ses affaires. Techniquement, il pourrait l'emprunter mais aucun des deux côtés ne connait l'existence de l'autre et c'est très bien ainsi.

Mes poches de sang se trouvent du côté sorcier, bien cachée dans un tiroir fermée par un sort. Je salue Edgar. « Nous avons vendu un Livre des Monstres... Ils en demandent encore à Poudlard... » Je n'y suis allé que deux ans mais je me souviens de ce cours... ce livre était complètement fou mais j'avais adoré. « Il est très formateur » répondis-je. J'ai ouvert mon tiroir et pris ma poche rapidement. Je l'ai cachée dans mon jean. « Tout se passe bien ? » finis-je par demander. Edgar acquiesça. « Je ne reste pas, j'ai rendez-vous avec Justin. Je te laisse la maison. » J'ai transplané dans la réserve. J'ai bu ma poche rapidement et je suis repassé de l'autre côté, rassasié. Le chat est revenu avec moi. « Tout va bien Loïs ? » demandais-je. Elle acquiesça. Les deux amants étaient toujours dans le rayon de Stephen King. S'il savait ce à quoi inspirait ses livres, il serait sûrement désolé. La sonnette tinta, quelqu'un entra dans la boutique. Une jeune femme rousse, très belle. Elle avait juste l'air fatiguée ou était-ce la lumière du néon qui lui donnait cet air. Je ne la connaissais pas. Il ne me semblait pas qu'elle soit déjà venue ici. Quelqu’un entra juste derrière elle. Pavel Dimitrov, un banquier venant de Russie. Il s'était installé en Angleterre car sa femme avait trouvé un boulot ici. Il se dirigea directement vers moi, doublant la jeune femme qui regardait partout dans le magasin. « Morgan Evans ! » J'en ai presque sursauté de la force qu'il avait mis à dire mon nom. Je me suis contenté de sourire. « Avez-vous Tout ce qui meurt de John Connolly ? » J'ai acquiescé. « Dernier rayon à droite, rayon Nouveauté ». « Merci ». Il est parti cherché son livre. La jeune femme m'a observé d'un air étrange. Pendant trois secondes, j'ai un peur. Comme si, elle avait compris qui j'étais. Je suis bien trop parano. Elle ne peut pas savoir qui je suis, c'est impossible. Elle s'est approchée de nous, un air toujours très étrange sur le visage. « Bonjour madame, vous cherchez quelle œuvre ? » ai-je demandé, sentant mon cœur palpiter un peu trop vite dans ma poitrine. Je suis sûr qu'elle sait qui je suis.







Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~


Dernière édition par Morgan J. Evans le Jeu Sep 18 2014, 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Dim Mai 18 2014, 15:23 ϟ





Minute ... Evans ?!
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




Encore passé une soirée à courir comme une furie de gauche à droite. Faut dire que mes enfants n’aidaient pas à la cause. Avez-vous déjà entendu parler du Pedivore ? Ou bien de l’Aspirêve ? Ce sont des monstres qui hantes la chambre des garçons, les poussant à se battre jusqu’à la petite heure de la nuit avant de dormir. Si ce n’était que cela. Niveau canin n’aidait encore moins. On dirait que les chiens ont une préférence de maître. Quand je suis seule dans la maison, si je n’ai pas de nourriture sur moi, aucun ne vient me voir. Mais aussitôt que mon mari met le pied dans la maison, ils vont vite s’offrir de coussin pour les pieds afin de le soulager de sa dure journée. Et moi ? Je passe mon temps à gérer ma garderie, mes garçons qui refuse de dormir et ma fille qui refuse de me parler. N’ai-je donc pas le droit à un petit réconfort de la part de ses cabots ? Aucun. J’étais fatiguée. Hurler toute la nuit n’avait pas arrangé les choses. Puis, après une menace bien placée, les garçons s’étaient bien coucher. Ouais, leur priver de ce qu’ils aiment fonctionne encore pour le moment. Je ne sais pas pourquoi ces enfants retiennent plus de James que de moi. Quand j’étais jeune, je n’étais pas si turbulente. Je respectais les règles. Et j’avais du respect pour mes parents, quoi ! Comment les parents de James pouvaient le supporter, lui. Lui et Sirius en prime ! Ah la la. Migraine. Aujourd’hui, c’était mon jour de repos. Bien mérité par mon dur labeur. J’avais menacé James d’emmener les garçons loin de la maison pour la journée. Un ménage s’imposait grandement dans notre demeure. Avec les garçons et mon mari en prime à l’intérieur –c’était mission impossible. James trouvait cela ridicule que je fasse cela de manière Moldue. Un coup de baguette et le tour est jouer. Je m’y refusais. De temps en temps, il était bien de ne pas toujours compter sur la magie. Puis, faire le ménage m’aidait à réfléchir. Chose que je voulais faire depuis un moment. Donc, j’avais mis les garçons dehors. J’imagine que Luka à demander de jouer avec Zéphyr. Ah ! N’y pense pas Lily. James pourra bien survivre une journée complète avec eux. Je commençais donc par la cuisine. La vaisselle, les armoires, le frigidaire, le comptoir et en passant dans le garde-manger. Nous avions plus une maison du côté Moldue que sorcier. Normal, je suis attaché à ce côté de moi. Bien que quelques détails ont dû être mis de côté. Exemple; Pétunia. J’avais compris qu’il m’était impossible de la faire rentrer dans mon monde –dans ma vie. Celle-ci n’acceptait même pas mon mari. Ni mes enfants. Et cette erreur me coûta ma propre fille. Depuis cet incident, Alix ne m’avait plus reparlé. Je sais qu’elle gardait contact avec son père. Il m’arrivait de faire mine basse et de jouer la ruse pour savoir si elle était venu aujourd’hui dans mon dos afin de le voir. Malheureusement, rien n’y faisait. Soit j’échouais, soit j’abandonnais par crainte d’avoir trop mal. James avait de la peine pour moi, mais il avait les mains liées. Il ne voulait pas gâcher sa belle relation obtenue avec sa fille après tant d’années. Je le comprends. Même si j’en suis déçue, je comprends qu’il ne veut pas la perdre après l’avoir découverte douze ans après sa naissance. Je lavais le plancher avec un pincement au cœur. Songer à ma fille me rendait maussade. Une bonne chose que je fusse seule. Sinon, sur qui aurait tombé mon courroux ? La cuisine terminée. J’essuyais mon front avant de m’attaquer au salon. J’avais pris un peu d’avance, rangeant les jouets ou papiers qui traînaient dans le coin. Je passais l’aspirateur dans tous les recoins et sur le divan. Aucune miette ne saurait me résister en ce moment. Mon ménage dura une bonne partie de l’avant-midi. Voir toute en réalité. Je n’avais pas terminée, mais ma tête exigeait autre chose. Je laissais tomber la chambre des garçons. Je songeais trop que mes yeux en étaient rougis. Toute mon erreur me rattrapait et je devais oublier un peu. Que faire ? En rangeant l’aspirateur, je me souvins d’un endroit qu’Hermione m’avait conseillé. Je n’avais pas encore eu le temps d’aller voir. C’était une bibliothèque situé dans la Ruelle de l’Espoir. Étant membre de l’Ordre, je connaissais l’emplacement et pouvait y aller sans aucun dommage. Lire un bon livre. Oui, cela semblait bien. C’était une bonne idée. Avant, changeons-nous. Je me peignais ma longue chevelure rousse, la laissant onduler naturellement. J’enfilais un petit haut blanc à manche longue avec un pantalon long noir, un peu chic, mais pas trop. Juste pour dire; non je ne viens pas passer mes heures à faire du ménage dans un immense manoir –merci ! L’air était doux dehors donc pas besoin de mettre un manteau. Je mis sur mon épaule la longue corde de mon sac-à-main qui arrivait au niveau de ma hanche. Barrant la porte, je jetais un coup d’œil de dernière minute avant de transplaner. Loin de ma destination. Évidemment, arriver pile devant alors que je me dirigeais du côté Moldu. Cela n’aurait pas été très brillant de ma part. Je fis le reste du chemin à pied. Je ne m’étais pas regardé dans le miroir avant de partir. Ai-je l’air encore fatiguée ? Bah, tant pis. La sonnette tinta mon arrivée dans la bibliothèque. Elle paraissait bien plus grande que ce qu’Hermione m’en a décrit peu avant. Quelqu’un entra juste après moi. Je filais de justesse sur le côté. Il y avait du monde pressé dans le coin. Je continuais ma visite de mes yeux sur l’endroit et sur les livres présents. Quel magasin impressionnant. « Morgan Evans ! » J’en ai sursauté. Cet homme avait bien appuyé sur le nom du garçon qui semblait être un des vendeurs. Mais ce n’était pas la force de la voix qui m’avait fait tourner la tête en sa direction, mais bien son nom. Evans. Tout comme moi. Mon nom de famille de jeune fille. « Avez-vous Tout ce qui meurt de John Connolly ? » Continua l’homme avec empressement. Le vendeur avait sourit en acquiesçant. « Dernier rayon à droite, rayon Nouveauté » L’homme le remercia avant d’aller chercher son livre. Moi, je continuais à regarder le vendeur avec un air étrange sur le visage. En réalité, je pensais à la vitesse de la lumière. Le connaissais-je ? Il ne venait pas de ma branche principale de la famille, j’en étais sûre. Je l’aurais connu dans ce cas là. Je sais qu’il y avait une partie de ma famille, que je n’avais jamais vue et qui était ... enfin... décédée. Venait-il de là ? Tellement de question. Je me rapprochais de lui toute en l’examinant. Il devait sûrement me prendre pour une vraie cinglée. Mais qu’importe ! Il me fallait comprendre et savoir... qui est-il. Est-il ...celui que je pense ? « Bonjour madame, vous cherchez quelle œuvre ? » J’avais presque oubliée l’endroit ou je me trouvais –quelle sotte. Les livres n’avaient plus vraiment d’importance. Je souris un peu.

LILY- « Oui. Je cherche un livre sur... En faite, non ... je cherche autre chose en ce moment. Je suis désolée d’avoir l’air brusque, mais ... Morgan... Evans ? »

C’était comme si je lui demandais ; qui es-tu ? Me connais-tu ? Ma voix était détendue, mais avait un ton qui laissait croire que je cherchais quelque chose. Il était sûr d’une chose –je n’allais pas quitter cette endroit sans savoir. Si cet homme était celui que je crois –c’est qu’il y a eu un survivant dans cette tragédie qu’à causé les Mangemorts.

LILY- « Désolée. Je m’appelle Lily Potter. Mais mon nom de jeune fille est Evans. Lily Evans. Je... Je pensais que toute ma branche avait été tuée alors je dois avouée que je suis surprise. Je me demande juste... enfin ... » Je marquais une pause avant de lancer la question sans aucun détour. Ce n’était pas mon genre. « Qui êtes-vous ? »




(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Dim Mai 18 2014, 23:40 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




et vous, qui êtes-vous ?



Je me sens terriblement mal à l'aise. Je n'aime pas sa façon de m'observer comme si je venais d'ailleurs. A vrai dire, je viens un peu d'ailleurs. Je suis un vampire. Je hais les vampires. Si ça se trouve, elle sait qui je suis. Peut-être l'ais-je déjà attaqué une fois? Cela m'étonnerait mais sait-on jamais. Mais son regard ne semble pourtant pas effrayé. SI elle savait, elle aurait sûrement plus peur que cela... alors qu'ais-je fais? Là, j'avoue je ne le sais pas. Je suis allé la voir, tout de même. Pour lui proposer mon aide. Après tout, elle cherche peut-être simplement un livre. « Oui. Je cherche un livre sur... » Sa réponse ne m'a pas paru suspecte. Elle m'aurait demandé une baguette de pain, j'aurais trouvé ça plus bizarre mais un livre dans une bibliothèque, rien de plus normal... ou pas. « En faite, non ... je cherche autre chose en ce moment. Je suis désolée d’avoir l’air brusque, mais ... Morgan... Evans ? » Alors, là je ne m'attendais pas à ça. Oui, c'est mon nom Morgan Evans. J'ai hoché de la tête. Je suis encore plus mal à l'aise. Me connait-elle? Je n'ai pas d'ami, je n'en ai jamais eu, de part ma vie d'esclave et ensuite de part ma vie de vampire. Je ne vois pas comment elle pourrait me connaitre. On s'est peut-être rencontré à une soirée de Justin. Pourtant, elle ne semble pas fêtarde, loin de là. Plutôt l'inverse. « Oui, c'est moi. » J'ai pas su quoi dire de plus. Je l'admets, cette situation me fait légèrement flipper. Et si c'était une amie de mes anciens maitres? Ils pensent tous que je suis mort. Ils m'ont livré aux vampires pour me tuer, ils ne savent pas que j'ai été sauvé et si jamais elle, elle le sait et qu'elle les connait, ils vont me traquer... non, ce n'est pas possible. Morgan on se ressaisi, on est côté moldu ! Tes maitres ne viendraient pas ici. Ce n'est pas possible. N'empêche, que je ne suis vraiment pas rassuré.

« Désolée. Je m’appelle Lily Potter. Mais mon nom de jeune fille est Evans. Lily Evans. » J'ai écarquillé les yeux. Une Evans par ici? Honnêtement, j'ignorais qu'il y avait des Evans. Est-elle de ma famille? J'en doute. Enfin... après tout, je n'en sais rien. Je ne connais pas ma famille. Je n'ai aucun souvenir de mes parents, j'ignore si j'ai des oncles, des tantes ou des cousins. Je ne sais rien. J'ai été enlevé à l'âge de 5 ans et je n'ai jamais revu quiconque pouvant appartenir à ma famille. Si bien que j'ai vite oublié que je pouvais en avoir quelque part dans Londres. « Je... Je pensais que toute ma branche avait été tuée » J'ai eu un rire bête. Tuée. C'est le mot. Oui. Mes parents ont été tués mais pas moi, pas mon frère... enfin si. Maintenant mon frère est mort mais à l'époque il ne l'était pas. « alors je dois avouée que je suis surprise. Je me demande juste... enfin ... » Serait-il possible qu'elle fasse partie de ma famille? Je ne sais pas. On ne se ressemble pas vraiment. Enfin si. On a les mêmes yeux. Verts. Enfin, ce n'est pas une preuve. Il y a beaucoup de gens aux yeux verts. Surtout en Angleterre. « Qui êtes-vous ? » A l'époque où j'étais esclave, j'aurais répondu un Elfe de Maison mais aujourd'hui... je ne sais pas à vrai dire. Je suis libre sans l'être. Je suis un né-moldu mais aussi un vampire. J'existe mais je suis mort. Je ne sais pas vraiment qui je suis. Je ne sais même pas si le nom de mes parents sont les bons. Je ne me souviens même pas de leurs visages... question très difficile en soit. Je ne sais pas quoi répondre.

Et si elle fait partie de ma famille, qui est-elle par rapport à moi? Une tante? Une cousine? Aucune idée. En plus de m'avoir enlever ma liberté, Voldemort m'a enlevé mon histoire. Je le hais tellement. Et le pire, c'est que rien ni personne ne pourra me rendre cette histoire perdue. Pas même cette jeune femme aux yeux verts. J'ignore tout de moi. Je ne me souviens même plus de la maison où j'habitais. J'aimerais tellement me souvenir de mes parents. « Je... je suis Morgan Evans » C'est à peu près tout ce que je peux dire. C'est la seule chose que je n'ai pas perdu de mon enfance. Le reste, je l'ignore. Je suis un vampire, je suis sorcier, je suis esclave... je ne peux décemment pas lui dire ça. J'ignore qui elle est et surtout ce qu'elle connait du monde magique. Non, je ne peux rien dire et puis je n'ai pas envie de le dire. C'est mon histoire et je ne veux pas la partager, cela me fait bien trop souffrir. J'ai haussé les épaules. « Et vous qui êtes-vous ? »




Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Lun Mai 19 2014, 17:31 ϟ





Je dois savoir !
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




Je ne m’attendais pas du tout à cela. Non, dans mon esprit, je m’étais réfugié dans le côté moldu pour lire un bon livre tranquille dans un endroit conseillé par ma petite fille de cœur –Hermione. Non pas à être peut-être plonger dans une histoire de famille. Si ce Morgan est bel et bien dans ma famille. Faut dire que je n’avais pas plus réfléchis lorsque je lui ai posé la question. Devait-il me prendre pour une folle qui sort de Saint-Mangouste. Quoi que, s’il réagit de la sorte, je lui donnerais raison de me regarder comme un scout à pétard ! Je me suis mis à réfléchir à vitesse. S’il était bel et bien de ma famille, alors d’où venait-il ? Il semblait être trop jeune pour être un parent proche de moi. Est-ce que ma mère avait de la famille ? Non, il me semble qu’elle était enfant unique. Mon père. Minute, réfléchis Lily. Fouille dans ta mémoire. C’est yeux vert, bien qu’identique au moins, je l’avais déjà aperçu quelque part. La manie qu’avait les cheveux de Morgan de glisser le long de son visage. Quelque chose d’un peu pareille, j’avais déjà vu cela quelque part. Ce n’était pas lui, mais peut-être une personne ressemblante. Mais je ne savais dire qui ou quoi. J’ai sûrement déboussolé ce pauvre garçon. Que devait-il me répondre ? Il ne devait sûrement pas voir l’importance d’une réponse contrairement à moi. J’avais entendu des choses horribles provenant de ma deuxième branche. Des histoires à en faire des cauchemars. Alors, savoir qu’il y aurait pu –par miracle- avoir un survivant... Mon cœur cognait dans ma poitrine. Je ne sais pas pour quelle raison. L’excitation ? L’impatience ? La peur ? Pourquoi la peur ferait-elle partie de mes choix ? Va savoir. Il y avait quelque chose dans le regard de ce Morgan. Quelque chose de dur et de froid. « Je... je suis Morgan Evans » Bah oui. Quelle idiote la Lily. Nah, mais je sais que tu es Morgan Evans ! Ne me l’avais-tu pas confirmé en affirmant ‘’oui, c’est moi ‘’ tout à l’heure ? Ce n’était pas exactement la réponse que j’attendais –mais loin de là. Je laissais un soupir échappée de mes lèvres. Avec toute cette surprise, je m’étais très mal expliquée. Je cherchais tant bien que mal dans ma tête une autre façon de demander la chose. « Et vous qui êtes-vous ? » Je suis Lily Potter. Que voulez-vous que je réponde à ça après sa réponse ? J’en fus légèrement exaspérée. Je tâchais, néanmoins de le cacher. Je mordillais un peu ma lèvre, repartant dans ma recherche. Non, ma mère est fille unique. Elle avait une petite famille qui est mort de cause naturelle après la vieillesse. Aucun frère et aucune sœur. Du coup, pas vraiment de cousin et cousine de ce côté-là. Pour mon père, par contre. Ne m’avait-il pas déjà montré une photo de famille avec les siens ? Ils étaient assez nombreux. Enfin, plus que du côté maternelle. Peut-être que tout venait de là. Impossible que ce Morgan soit mon cousin. L’âge ne correspondait pas du tout –oh putain la vieille quoi ! Mes gosses n’aidaient pas non plus. Je n’aime pas être vieille. AH, mais ce n’est pas le moment Lily ! Je regardais de gauche à droite. Certain devait nous regarder en ce demandant la raison de mes questionnements. Tant pis. Je ne pars pas d’ici sans réponse à mes demandes. Foi de Lily ! J’aurais ce que je veux, même si je dois demander à James de produire un kidnapping pour moi.

LILY- « Je suis Lily Potter. Anciennement Lily Evans »

Je l’examinais encore un peu. Ce visage. Sa forme et même le bout de son nez. Nous n’avions que les yeux en commun, mais je jurais d’avoir vu ses courbes ailleurs. Si ce n’était pas sur une photo, je ne vois pas d’où cela pouvait provenir. Je replaçais mon sac-à-main qui avait glissé devant ma hanche, logeant mon bassin pour le remettre sur le côté de ma côte. Je cherchais les bons mots à dire. Puis, j’optais pour faire ce que je sais faire depuis toujours –demander directement.

LILY- « Pardonne-moi d’être trop curieuse, mais saurais-tu me dire le prénom de tes parents ? Peut-être que je les connais. Écoute, je suis peut-être agaçante, mais je veux savoir. Je ne tombe pas sur un Evans chaque jour ! »

C’était la vérité, après tout. En plusieurs années, c’est le premier Evans que je rencontre. Alors, la chance d’être relié était quand même présente.

LILY- « Une tragédie a touché ma seconde branche de ma famille. On m’a raconté des choses que je ne préfère pas redire » Un frisson s’empara de moi. « Alors, c’est important pour moi de savoir. Si vous voulez, je peux vous dire le nom des miens. Eleonore Evans et Jérémy Evans. Cela vous dit quelque chose ? Je ... »

Je poussai peut-être le chaudron trop loin. Je regardais de gauche à droite. D’autre client venait de faire leur apparition dans la bibliothèque.

LILY-
« Sa vous dis de prendre un verre ? Je vous dérange plus dans votre travail qu’autre chose. Nous pourrions être plus tranquille ailleurs. C’est vraiment important pour moi ... je vous en prie »




(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Lun Mai 19 2014, 18:12 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




et vous, qui êtes-vous ?



« Je suis Lily Potter. Anciennement Lily Evans » Bah oui je m’attendais à quoi comme réponse. J’ai peur. Peur de ce que je pourrais découvrir. Je sais, maintenant, qu’elle n’est pas une amie de mes anciens maitres. Elle n’aurait pas eu ce comportement si cela avait été le cas. Mais maintenant, j’ai peur. J’ai le cœur qui bat fort. Est-elle de ma famille ? De quel côté ? Mon père sûrement, vu qu’elle porte le nom d’Evans. Je ne sais rien de mes parents, encore moins de ma famille. Je ne me souviens que du nom de mes parents et encore, est-ce réellement les bons ? Après tout, j’ai pu me fabriquer ces souvenirs. Justin et Mary. Voilà, ce dont je me souviens d’eux. Simplement des noms. Je ne sais pas si j’ai une Lily dans ma famille et quand bien même, qui est-elle ? Ma tante ? Une cousine ? Elle n’est pas vieille mais elle n’a pas mon âge. On ne peut pas être proches. « Pardonne-moi d’être trop curieuse, mais saurais-tu me dire le prénom de tes parents ? » La question que je redoutais, je l’admets. Si je lui dis le nom de Mary et Justin et que ce n’est pas cela, j’aurais espérer pour rien. J’ai envie de connaitre ma famille. Jamais je n’aurais pu imaginer qu’il me restait de la famille mais si ce n’est pas le cas ? Si j’espère pour rien ? L’espoir, je ne savais pas ce que c’était avant d’avoir rencontré Lucien Barthélémy. Je n’ai pas envie d’espérer quelque chose pour souffrir après, cela me l’a trop fait. « Peut-être que je les connais. Écoute, je suis peut-être agaçante, mais je veux savoir. Je ne tombe pas sur un Evans chaque jour ! » Moi non plus. Tu es bien la première d’ailleurs. Je veux croire qu’elle les connait. Je veux croire qu’elle fait parti de ma famille. Je veux connaitre ma famille. Je ne veux plus avoir des souvenirs qui n’en sont pas. « Une tragédie a touché ma seconde branche de ma famille. On m’a raconté des choses que je ne préfère pas redire » Je l’ai vécu, moi, cette tragédie. J’ai failli éclater en sanglots. Je crois que si je n’étais pas un vampire, je me serais mis à pleurer. En fait si, le seul souvenir que j’ai de mes parents c’est ce soir-là. Un soir que j’aurais tellement voulu oublier mais qui est gravé dans mon esprit. « Alors, c’est important pour moi de savoir. Si vous voulez, je peux vous dire le nom des miens. Eleonore Evans et Jérémy Evans. Cela vous dit quelque chose ? » J’ai dégluti bruyamment. Jérémy c’est mon second prénom. « Je ... » Elle a stoppé dans sa phrase. Deux clients sont entrés. Lois les a rejoints en me lançant un coup d’œil du style « Tout va bien ? » J’ai simplement hoché de la tête. Pour elle, toute ma famille est décédée dans un accident d’avion. Je ne pouvais pas lui dire qu’ils étaient tous morts par des mangemorts… « Ça vous dis de prendre un verre ? Je vous dérange plus dans votre travail qu’autre chose. Nous pourrions être plus tranquille ailleurs. C’est vraiment important pour moi ... je vous en prie » J’ai reporté mon attention sur cette Lily Potter. Le nom de famille me dit quelque chose…. Je suis sûr de l’avoir déjà entendu quelque part mais où, c’est un mystère… J’ai hoché la tête. « Ne bougez pas, je reviens » j’ai presque couru vers Lois pour lui murmurer à l’oreille que je sortais deux heures pour aller rencontrer un éditeur. Elle ne me poser pas plus de questions comme ça et je n’ai pas envie de lui dire que j’ai peut-être retrouvé ma famille si ce n’est pas le cas. Je suis revenu vers Lily Potter. « Je connais un bar au coin de la rue ». Je lui ai ouvert la porte et on est sorti.

« Mes parents s’appellent… ». J’ai hésité. Et si ce n’était pas ça leurs prénoms ? Si, forcément… Maxens portait le nom de Justin en deuxième… c’est forcément mon père. « Mary et Justin mais… ». J’ai observé une maman avec une poussette. « En fait, je n’en sais rien… je n’ai aucun souvenir d’eux… ils ont été tué le jour de mon enlèvement… » Je ne sais même pas pourquoi j’ai balancé ça. Je n’aurais pas du. Je ne la connais pas. Si ça se trouve, elle ne fait pas partie de ma famille et si ça se trouve elle n’est pas sorcière. Parce que oui, dans ma famille, il n’y a pas de sorcier à part mon frère et moi. Personne d’autre. Sinon, je n’aurais pas été enlevé et puis si elle avait été sorcière elle ne serait sans doute pas là, non plus. Je lui ai ouvert la porte du bar. C’était un bar tranquille du quartier. Un bar familial où tout le monde se connaissait. On s’est installé dans le coin, devant la vitrine. « Mon second prénom c’est Jérémy mais je n’ai jamais su à quoi cela correspondait… Vous voulez boire quoi ? » lui demandais-je. Le serveur est arrivé. J’ai passé la commande. Je l’ai observé attentivement. On n’avait rien du tout en commun, à part les yeux et le nom de famille. C’était maigre. J’ai peur mais je suis excité. J’ai envie de tout connaitre. J’ai milles questions à lui poser. Je suis sûr qu’elle fait partie de ma famille, sinon pourquoi s’appellerait-elle Evans ? Ce n’est pas un nom très courant en Angleterre. J’aimerais lui poser tellement de questions mais je risque de lui faire peur. Je me suis concentré sur son nom, Potter. Cela me dit quelque chose… mais je n’arrive pas à me souvenir d’où je l’ai entendu. Cela fait longtemps. C’était avant que je ne fasse mes deux années à Poudlard. Un ami à mon maitre ? Mon cœur s’est mis à battre brusquement. Non. Ce n’est pas ça… qui d’autre ai-je rencontré avant Poudlard ? Lucien Barthélémy et… mais oui ! C’est l’homme qui nous a donné nos baguettes magiques ! « James Potter ! » J’ai hurlé le prénom. « Désolé… » j’ai rougi. J’ai baissé le ton. « Vous êtes la femme de James Potter ? C’est ça ? Je me souviens de lui ! C’est celui qui… nous a fourni nos baguettes magiques quand… » Et si ce n’était pas elle ? J’aurais l’air très bête, surtout si elle ne sait pas de quoi je parle…



[/quote]



Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Lun Mai 19 2014, 19:23 ϟ





Mary ...Justin ...Evans ?
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




Ce fut les clients qui me poussa à demander à ce Morgan de prendre un verre. Si James l’apprend, il va me faire la tête. Il est jaloux facilement. Le problème est que je ne pouvais pas laisser passer cela facilement. James comprendrait et je suis sûr qu’il aurait fait la même chose si cela concernerait sa famille. Mais qu’il n’utilise pas se prétexte pour sortir avec une femme. Sinon il est mort. Je m’emporte ! On parle de James. Je dois être plus sûre de moi. Après tout, je suis Lily jolie, celle qui le hante depuis toujours. Oui, je suis sa Lily et il est mon James. Pas de jalousie dans l’air. Morgan hocha la tête et je me sentis rassuré de voir que j’allais pouvoir lui poser plus de question et j’allais peut-être en découvrir plus. « Ne bougez pas, je reviens » J’acceptais avant de le regarder aller vers l’autre vendeuse, une de ses collègue (ou amie aussi, je ne connais pas sa vie) afin de lui murmurer son absence. Je regardais ailleurs, voulant éviter d’attirer l’attention. C’était quand même bizarre de s’absenter alors qu’une inconnue vous à aborder quelques minutes plus tôt. J’ignorais ce qu’il avait dit, mais cela sembla marcher. C’était le principal. Morgan revint vers moi aussitôt après. « Je connais un bar au coin de la rue » Que cela ne termine pas dans les oreilles de mon mari, sinon je vais avoir un sale quart d’heure. C’était, néanmoins, le dernier de mes soucis présentement. Puisque, de toute façon, je dirais la vérité à mon mari moi-même. Tant pis si la chicane explose, mais je ne pense pas que cela sera le cas. On s’est disputé pour moins que ça. Ça n’aide pas vraiment ... Morgan m’a ouvert la porte et nous sommes sorti au bar. Sagement installé, Morgan semblait hésité à me parler. Faut dire, je reste une inconnue. « Mes parents s’appellent…» Je restais en halène. C’était comme attendre que quelqu’un tourne la suite de la page afin de découvrir un secret de l’histoire. Je ne sais pas si ces noms me reviendraient en tête. Mais, c’était une piste. Mieux que rien. « Mary et Justin mais… » Il prit une pause. Mon cerveau se mit à travailler. Ai-je déjà entendu ses noms quelque part ? « En fait, je n’en sais rien… je n’ai aucun souvenir d’eux… ils ont été tué le jour de mon enlèvement… » Cela n’aidait pas vraiment. Si ce ne sont pas vraiment leur vrai nom. Bien que l’enlèvement prédit était une chose terrible. Et j’en connaissais un rayon des histoires comme celle-là. Ma propre vie en était une bonne expérience. Je gardais silence l’espace d’un moment.

LILY- « Pardon de l’apprendre. Moi aussi, on a tué des gens que j’aimais... comme mon premier enfant ... »

Ma voix trembla un peu. Je pensais être assez forte pour le dire. Pensant, ainsi, mettre Morgan plus à l’aise. Qu’il n’était pas le seul è souffrir et que j’espérais pouvoir l’aider en quelque chose. Il me faisait penser à un enfant en quête de réponse. De lumière dans ses ténèbres. J’avais de la peine pour lui. Sincèrement. Nous étions bien installés devant la vitrine et comme s’était calme ... c’était bien pour parler. « Mon second prénom c’est Jérémy mais je n’ai jamais su à quoi cela correspondait… Vous voulez boire quoi ? » Jérémy, comme mon père. Cela pourrait-il avoir un lien ? On donne souvent un deuxième prénom en l’honneur d’un parent ou d’un parrain. Hors, qui sait... peut-être que le frère de mon père avait prénommé son enfant ainsi et que son enfant aurait fait la même chose. Non, impossible. C’est Justine son nom. Son deuxième prénom ? Non, il y avait une raison qui m’échappait à mon raisonnement. Pourquoi Jérémy ? Perdu dans mes idées, le serveur parla un peu plus fort afin d’obtenir mon attention. Je m’excusais poliment avant de donner ma commande. Il y avait des choses que je ne comprenais pas. Vraiment pas. « James Potter ! » S’écria Morgan. J’avais sursauté sur place. Crier le nom de mon mari, mais d’habitude c’est moi. Je ne m’y attendais pas. « Désolé…» rougit-il. Je souris tendrement. Il était mignon, comme un enfant. Je fis signe que tout était correct. Il baissa le ton pour continuer. « Vous êtes la femme de James Potter ? C’est ça ? Je me souviens de lui ! C’est celui qui… nous a fourni nos baguettes magiques quand… » Surprise, alors ce garçon était sorcier ? C’est sur et certain. Il prenait de gros risque en parlant de cela. Heureusement que je suis une sorcière. J’hochais la tête.

LILY- « Exactement. James Potter est mon mari. Ne vous inquiétez pas, je suis sorcière. Née-Moldue, pour être exact. Je suis la seule de ma famille. Si c’est votre cas, peut-être êtes-vous comme moi. Le seul dans ma seconde branche familiale » Je fis mine de réfléchir un peu. Je devais rassembler toute les morceaux du puzzle dans mon esprit. Je devais comprendre ce qui me manquait. « Mary et Justin. Cela me dit vraiment quelque chose. J’ai une photo de la famille de mon père à la maison. Je crois que ... votre visage me disait quelque chose. Je crois que tout viens de là. Minute... Mary... Justin...Evans... » Le serveur arriva. Je frappais le poing dans ma paume de main en m’exclamant; « C’est mon cousin, Justin ! Le fils du frère à mon père ! J’en suis sûre et certaine ! Vous... vous lui ressemblez un peu à lui, mais... Non, vous avez un air de Mary, si je me souviens bien » Je marquais une pause. « J’ignorais qu’ils avaient eu un enfant... J’ai une photo d’eux. Si vous voulez... » Une autre pause, laissant le serveur partir. « Je ne pense pas que votre second prénom ai un rapport avec mon père. Par contre, je peux vous assurez que je suis certaine de ma théorie. Si vous avez vécu une tragédie, tout comme ma deuxième branche familial, vous allez pouvoir me dire... la vérité ... et je pourrais vous dire ce que je sais sur ma famille. La notre, peut-être. »





(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Lun Mai 19 2014, 23:18 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




un vampire, ça ne pleure pas...



« Pardon de l’apprendre. Moi aussi, on a tué des gens que j’aimais... comme mon premier enfant ... » J’ai eu une moue désolée. Je ne sais pas ce que c’est que perdre un enfant mais je sais ce que c’est de perdre quelqu’un… je compatis à sa douleur. C’est peut-être pour ça que j’ai tout déballé. Enfin… pas tout. Je me suis vite repris. Non, elle ne doit pas savoir que je suis sorcier. Sait-on jamais. Et puis, finalement peut-être qu’elle fait vraiment parti des amis de mes anciens maitres et qu’elle se fait passer pour quelqu’un de ma famille… « Exactement. James Potter est mon mari. Ne vous inquiétez pas, je suis sorcière. » Cela me rassure… je peux parler de baguette magique… « Née-Moldue, pour être exact. » Oh… exactement comme moi. Serait-ce une coïncidence ? « Je suis la seule de ma famille. Si c’est votre cas, peut-être êtes-vous comme moi. Le seul dans ma seconde branche familiale » J’ai hoché la tête. Mon statut de vampire m’empêche d’avoir de vraies émotions mais tout en moi veut hurler de joie. J’ai envie de pleurer de bonheur. J’ai retrouvé quelqu’un de ma famille. J’en suis sûr. Je le sens. On est tous les deux de la même famille. Il y a trop de coïncidence pour que cela ne soit que du hasard. « Mary et Justin. Cela me dit vraiment quelque chose. » Alors peut-être que mes souvenirs sont les bons. Mes parents s’appellent réellement ainsi. J’aurais vraiment mal au cœur si ce n’était pas le cas. Je n’ai déjà plus aucun souvenir d’eux mais si en plus je n’ai pas les bons prénoms… ça serait un drame pour moi. « J’ai une photo de la famille de mon père à la maison. » Mon cœur n’a fait qu’un tour. Une photo. Je vais voir une photo de famille… J’ai envie de pleurer. « Je crois que ... votre visage me disait quelque chose. Je crois que tout viens de là. Minute... Mary... Justin...Evans... » J’ai sursauté lorsqu’elle a frappé sur la table. « C’est mon cousin, Justin ! Le fils du frère à mon père ! J’en suis sûre et certaine ! Vous... vous lui ressemblez un peu à lui, mais... Non, vous avez un air de Mary, si je me souviens bien » Je n’aurais jamais cru ça possible. Quelqu’un connait mes parents… j’ai souri bêtement… et Max, ne le saura jamais… « J’ignorais qu’ils avaient eu un enfant... » Deux. Ils ont eu deux enfants. « J’ai une photo d’eux. Si vous voulez... » Je ne pouvais pas imaginer mieux qu’une photo. Enfin mettre un visage sur mes parents. Il n’y a que ça qui pourrait me faire plaisir. « Je ne pense pas que votre second prénom ai un rapport avec mon père. Par contre, je peux vous assurez que je suis certaine de ma théorie. Si vous avez vécu une tragédie, tout comme ma deuxième branche familiale, vous allez pouvoir me dire... la vérité ... et je pourrais vous dire ce que je sais sur ma famille. La notre, peut-être. » C’est sur c’est la notre. On sent ce genre de choses, nous les vampires… J’ai bu d’une traite mon café. Je suis stressé par ce que je vais dire. C’est la première fois que je vais le faire. Jamais je n’ai raconté ça, pas même à Justin – mon meilleur ami cette fois – il sait ce que j’ai vécu mais pas dans les détails… il n’a jamais voulu savoir d’ailleurs… « J’ai un frère… enfin j’avais. Un jumeau. L’année de nos cinq ans, les… les mangemorts sont venus. Ils ont tué tout le monde, même mon chat. Maxens et moi, on s’est retrouvé dans une cave. C’est le début de l’enfer et la fin de mon enfance. J’ai été esclave comme tous ceux comme nous qui sont nés depuis qu’il est au pouvoir… j’ai oublié le visage de mes parents… je ne sais pas à quoi ils ressemblent, je me souviens de leurs prénoms, c’est tout. J’ai été libéré… enfin… si on peut dire ça… l’année de mes dix-huit ans. Mon maitre nous a envoyé chez les vampires, Maxens a eu de la chance, il a été tué. Moi pas. » Je me suis arrêté dans ma phrase. Cela peut paraitre étrange de dire ça mais oui, mon frère a eu de la chance. « On m’a privé de ma liberté en faisant de moi un esclave et on m’a privé de ma mort en faisant de moi un vampire… » J’avais baissé le ton, je ne voulais pas que tout le monde entende ce que je venais de dire. Déjà que j’allais faire fuir Lily en annonçant que j’étais un vampire, ce n’était pas la peine de faire fuir tout le monde. « C’est tout ce que je peux vous dire… je ne sais rien de ma famille. J’étais trop jeune quand on m’a enlevé et pour tout dire la seule chose dont je me souvienne réellement c’est le jour de l’enlèvement et tous les cris, les sorts… » J’ai senti une larme couler sur ma joue. Alors même si un vampire pleure… « Je suis désolé… » lançais-je. Je suis sorti en courant du bar. J’ai besoin d’air. Ma capuche a valsé. J’ai eu mal. Putain, je hais être un vampire. J’ai remis vite fait ma capuche et je me suis assis sur le rebord de la vitrine d’à côté, les mains sur la tête. Je suis con, j’ai peut-être la chance de retrouver une partie de mon histoire et je fuis comme un voleur…







Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Jeu Mai 22 2014, 03:01 ϟ





Laisse-moi t'aimer
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




Vous savez quoi ? Morgan Evans est adorable. C’est un garçon vraiment adorable. Je ne dis pas cela parce que nous sommes reliés, bien que nous le sommes vraisemblablement. Non. Lorsqu’il me fit une moue désolé pour la perte d’Harry, j’avais déjà craqué. Il me faisait penser à un enfant qui venait de découvrir un papillon pour la première fois et qu’il avait le droit de s’exprimer en toute liberté. Je ne pu m’empêcher un tendre sourire, bien que le sujet fut délicat. Je cherchais dans mes souvenirs la présence de Mary et Justin. Une fois remémoré, je me souvins vaguement de la photo de famille et de la ressemblance entre Morgan ainsi que Mary –soit disant sa mère. Morgan eu un sourire bête qui me fit plaisir. J’étais sa seule famille à présent. Je devais retrouver les photos de famille de mon père. Ils traînent sûrement dans une boîte dans le grenier. Enfin, si les jumeaux n’y avaient pas mis leur grain de sel. Je pris une gorgée de mon thé glacée. Oui, un peu banale, mais quelque chose de fort ne m’aurait pas calmé. Après tout, c’est une situation délicate en ce moment. J’allais, peut-être, avoir plus d’explication sur la tragédie des Evans. Morgan bu une gorgée de sa boisson. Il semblait nerveux. Enfin, peut-être que son physique ne le laissait pas paraître, mais ses yeux –si. Son corps semblait... droit. J’ignore comment l’expliquer, au fait. Il n’avait pas beaucoup d’expression. Quoi que, avec son vécu, j’imagine qu’il a ses raisons. « J’ai un frère… enfin j’avais. Un jumeau. L’année de nos cinq ans, les… les mangemorts sont venus. Ils ont tué tout le monde, même mon chat. Maxens et moi, on s’est retrouvé dans une cave. C’est le début de l’enfer et la fin de mon enfance. J’ai été esclave comme tous ceux comme nous qui sont nés depuis qu’il est au pouvoir… j’ai oublié le visage de mes parents… je ne sais pas à quoi ils ressemblent, je me souviens de leurs prénoms, c’est tout. J’ai été libéré… enfin… si on peut dire ça… l’année de mes dix-huit ans. Mon maitre nous a envoyé chez les vampires, Maxens a eu de la chance, il a été tué. Moi pas. » Ma main agrippa mon verre par réflexe. Un jumeau. Ils étaient deux. Une famille heureuse... détruite par les mangemorts. Les mangemorts. Voldemort. Si mes yeux pouvaient tués... cet homme. J’en eu la chair de poule. Je me remémorais cette nuit là. Cette fameuse nuit d’Halloween. La vie sauve pour mon sacrifice à cet homme qui le servait –lui. Les forces du mal me répugnait ! Morgan était devenu esclave. Tout comme Hermione l’était ? Il n’a même plus le visage de ses parents en tête. Je devais absolument retrouver la photo. Mais le pire... le pire... c’est le mot vampire. Mon corps se raidit sous la surprise. Des vampires. De ... vrai vampire ? Je faillis le dire à voix haute. Quelque chose me dit qu’il n’aurait pas apprécié que je le coupe. Avec raison. Son enfer était loin d’être finit. Qu’est-ce qui était considéré être une malchance... si la chance égal la mort ? « On m’a privé de ma liberté en faisant de moi un esclave et on m’a privé de ma mort en faisant de moi un vampire…» Je cessais de respirer. J’avais oublié comment faire. Le choc, la surprise avait paralysé ma respiration. Je ne savais plus comment réagir. Crier ? Pleurer ? Courir ? Le serrer contre moi ? Avoir peur ? Ma main serrait si fort le verre que c’était une chance qu’il ne ce brise pas en plusieurs morceaux. « C’est tout ce que je peux vous dire… je ne sais rien de ma famille. J’étais trop jeune quand on m’a enlevé et pour tout dire la seule chose dont je me souvienne réellement c’est le jour de l’enlèvement et tous les cris, les sorts… » Je vis une larme couler sur sa joue. C’est alors que je respirai de nouveau. Une bouffée de chaleur s’empara de moi alors que mes yeux me piquèrent –à mon tour, les larmes grimpaient aux yeux. Mais je ne saurais dire pourquoi. Parce que, au fond, Morgan avait réellement des sentiments et j’en étais soulagée ? Ou bien parce que j’avais été stupide d’agir de la sorte. Sûrement la deuxième option. « Je suis désolé… » Il sortit en courant de bar sans que je ne puisse protester. Mes jambes ne me répondaient plus. J’avais besoin d’une petite minute pour assimiler tout cela. Morgan est mon cousin. Morgan est un vampire. Morgan est... un vampire. Un vampire. Vampire. Je bondis sur ma chaise d’un seul coup, mettant je ne sais quel montant d’argent sur la table. Et alors ? Lily. Un vampire ? Et alors ?! N’as-tu pas été obligé de faire l’amour à un crapaud vivant ? Tu as perdue ta sœur qui te traitait de monstre. Ton meilleur ami pour les ténèbres. Ton fils pour un connard. Ma fille pour une stupidité. James avec l’alcool. J’ai presque perdu la vie en accouchant des jumeaux. Lily ! Un vampire ! NON ! Morgan est... Je courus pour le rejoindre. Dos à moi, je pouvais percevoir sa peur. Sa crainte.

LILY- « Je n’ai pas peur de toi. Alors, n’ai pas peur de toi » dis-je doucement en entourant ses épaules par derrière avec tendresse. « Morgan. Tu es ma famille. Je suis la tienne. C’est tout ce qui importe. La famille –c’est sacré ! Je vais te protégé désormais. Je ne te demande pas grand-chose. Je te demande juste... laisse-moi t’aimer. Puis-je ? » Je sais que ce n’était pas une chose à demander, mais je voulais rentrer dans sa vie. Je voulais, par-dessus tout, que Morgan ne me fuit plus. Qu’il ne ce cache pas de moi. « J’ai plein de photo... tu veux voir tes parents ? Je peux tout te raconter, tu sais. Tu n’as qu’à ... m’appeler grande cousine ! »




(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Jeu Mai 22 2014, 18:38 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




j'ai une cousine...



J’ai peur. Je n’ai pas bougé de mon rebord. Je suis sûr qu’elle aussi, elle a peur de moi, maintenant. Qui peu ne pas craindre un vampire ? J’ai le cœur – si tant est qu’il batte – qui batte à cent à l’heure. Pourquoi je lui ai tout avoué ? Je n’aurais jamais du. Jamais. Ça ne se dit pas ces choses là… personne ne connait mon histoire, je l’ai toujours gardée pour moi. Je n’arrive pas à m’arrêter de pleurer. Si les autres vampires me voyaient, ils me répudieraient du clan, j’en suis sûr. Et Mérédith ? Il penserait quoi ? Toute façon, lui, il ne comprend rien. Il m’ sauvé, c’est ça qu’il pense. Il est content parce qu’il m’a sauvé mais il ne comprend pas qu’il aurait du me laisser mort pour me sauver. Mais au lieu de ça, je dois faire ce qu’il dit, le protéger et tout le reste. C’est ça, quand un vampire est créé. Il doit protéger par tous les moyens son créateur. C’est instinctif, même si je suis contre ça, je ne peux rien y faire. C’est une obligation.

J’ai senti Lily s’approcher de moi. Ce n’est pas d’elle dont j’ai peur mais de moi. Je ne me sens pourtant pas soulagé au fait qu’elle n’ait pas peur de moi. Elle ne me connait pas, elle ne sait pas ce dont je suis capable… Je l’ai laissé faire. Sentir ses bras sur mes épaules m’apaise même si j’ignore pourquoi… Oui, la famille c’est sacrée mais comment pourrais-je faire parti de sa famille ? Moi, un pur inconnu et vampire par-dessus le marché ? J’ai peur de ce que je peux faire, peur de mon statut de vampire. J’ai peur de croiser les autres… j’ai toujours fait le fort mais la rencontrer m’a montré à quel point j’avais grandi trop vite. En fait, je n’ai jamais eu d’enfance et là j’ai l’impression de ne plus être adulte. Mais l’ai-je déjà été ? Adulte ? J’ai toujours vécu seul, même à l’époque où j’étais esclave. Avec mon frère, nous avions beau être ensembles, nous étions seuls lui et moi. Seul dans cet enfer. Justin est mon ami, certes, mais il ne sait rien de moi. Rien. J’ai peur. J’ai hoché la tête. Nous sommes de la même famille… Personne ne m’avait demandé ça. Je me suis tourné vers elle.

J’ai hoché la tête. Bien sur qu’elle peut… « Je ne sais pas ce que c’est qu’aimer… » Même Loïs, je ne sais pas comment l’aimer. Je n’ai connu que la violence et même plus tard lorsque Bulstrode m’a libéré. Chez les vampires, il n’y a que la violence pour survivre… « Mais je peux apprendre… » J’ai essuyé mes yeux. « Oui j’aimerais voir mes parents… » Tellement. Pour me souvenir d’eux. J’ai une famille. Une vraie. Une cousine. C’est maigre, certes, mais c’est déjà beaucoup pour moi. « Tu es la seule à qui j’ai raconté tout ça… » La seule et l’unique et j’aimerais que cela le reste…. « Et juste cousine, je peux ? » J’ai souri. J’ai une cousine.






Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Mar Mai 27 2014, 18:24 ϟ





Je suis désolée
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




La chose prévue aujourd’hui était de faire le ménage de la maison, de lire un bon bouquin et de finir sûrement la journée en hurlant sur mes enfants qui –en quelques minutes- auront retourné la maison comme avant le début de mon ménage. Finalement, je retrouve un membre de ma famille de ma seconde branche et en prime que celui-ci est un vampire. Merci, j’ai le droit de ne paniquer rien qu’un peu ? Je me suis remise du choc. Bon, je reste un peu secouée, mais je n’ai pas peur de Morgan. Bien qu’il pourrait me faire mal à tout moment. Peut-être que ce que je trouve terriblement adorable chez lui n’est qu’une mascarade. Tant pis. Moi, je l’aime comme il est –je veux apprendre à le connaître. À l’aimer. Il est de ma famille et jamais je ne l’abandonnerai. C’est comme cela. Je lui fais confiance. Je sens qu’il ne fera jamais de mal. Il n’a jamais désiré être un vampire après tout. Non. Tout ce qu’il voulait, j’imagine, c’est de savoir la vérité ...et de pouvoir vivre. « Je ne sais pas ce que c’est qu’aimer… » Je souris un peu. Je peux t’apprendre, ai-je pensée. Sauf que... suis-je vraiment la bonne personne pour lui apprendre cela ? Quand j’aime, moi, c’est du sérieux... c’est à la vie, à la mort. Je blesse. Je me fais blesser. Et nos cicatrices reste visible dans notre cœur pour que jamais on ne s’oublie –du moins c’est notre cas à James et à moi. Puis, niveau enfant... je terrifie mes deux garçons, Hermione... ça va, on a une relation normale. Puis, il y a Alix... Alix. «Mais je peux apprendre… » Il a essuyé ses yeux pour sécher ses larmes. Il est trop adorable ! Morgan, tu es adorable. Désolé, je n’y peux rien. C’est son charme naturel, j’en suis persuadé. « Oui j’aimerais voir mes parents… » J’hochais vivement la tête. Une fois de retour à la maison, je fouillerais dans mes affaires. Mes boîtes et tout traînent dans le grenier. Cela devrait être pas trop long à trouver. Sauf si Luka avait joué à l’explorateur en haut. Là, j’en donnerais toute une claque sur ses fesses ! « Tu es la seule à qui j’ai raconté tout ça… » Je ne savais pas trop comment réagir. Je me sens vraiment spéciale. Oh purée, je veux pleurer. Il est si adorable. Si doux et si ...gamin. Comment la vie a-t-il pu lui donner toutes ses difficultés ? Il ne méritait pas cela. Bon, je dois me cacher, sinon ... nous allons finir deux à pleurer. « Et juste cousine, je peux ? » Il me sourit. Ce fut de trop. J’éclatais en sanglot avant d’entourer son cou et venir le coller à moi. Je sanglotais contre son oreille. Le cœur débordant d’émotion. De joie, d’injustice, de tristesse et d’amour. Surtout d’amour.

LILY- « Oui ! » dis-je entre deux sanglots. « Bien sûr que tu peux ! Autant que tu veux ! Morgan ! »

Je voudrais continuer à le serrer jusqu’à la fin. Jusqu’à temps qu’il y a eu l’équivalent de ce que je donne à mes propres enfants. Mais quelque chose me dit que cela ne serait pas assez pour rattraper le temps perdu. Je m’en veux terriblement de ne pas l’avoir rencontré avant. Pourquoi ai-je été si longue ? Papa. J’ai rencontré mon cousin. Et tu sais quoi ? Je ne vais pas le lâcher. Je vous promets de le protégé. Mary, entre mère, on peut ce faire confiance, non ? Ayez confiance en moi. Je vais le protégé jusqu’au bout. Justin. Je ne peux pas faire de lui un homme. Je peux seulement le conseiller lorsqu’il aura besoin de mon aide. Je ferais... tout ce que je peux. Morgan. Je le lâchais rapidement, essuyant mes larmes. Je suis trop sentimental ma parole.

LILY- « P-Pardon ... je ne voulais pas... te mouillée... Ah ah, je suis vraiment désolée... Je suis ... » J’étouffais d’un sanglot. « Pour tout, je suis... Morgan ... Je suis terriblement ... » Désolée.




(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Mer Mai 28 2014, 11:17 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




raconte-moi une histoire...



Je me suis crispé brutalement lorsqu’elle m’a pris dans ses bras. Pendant un moment, je me suis demandé si elle n’allait pas vouloir m’étouffer. Mon maitre s’y prenait de la même façon quand il décidait que j’avais fait une connerie. J’en ai fais souvent selon lui. En réalité, le moindre truc était bon pour me punir… enfin… ses élans d’affections me font vraiment peur. Je me sens totalement démuni face à ce comportement, je ne sais pas comment y réagir, de même qu’à ses larmes. Je ne sais pas quoi dire.

J’ai la respiration qui a augmenté de fréquence, je me sens très mal à l’aise, prisonnier de ses bras. Je sais qu’elle ne me fera pas de mal mais je ne peux m’empêcher d’avoir peur. Ça me fait peur ces marques d’affections. Elle a fini par me lâcher provoquant chez moi un léger soulagement mais je le sens, je suis encore totalement crispé. « P-Pardon ... je ne voulais pas... te mouillée... Ah ah, je suis vraiment désolée... Je suis ... » J’ai haussé les épaules. « Ça sèchera… » répondis-je. Tant qu’elle ne me reprenait plus comme une dingue dans ses bras. « Pour tout, je suis... Morgan ... Je suis terriblement ... » Emue. Gentille. Machiavélique. Affectueuse. Aimante. C’est quoi la suite ? Je suis d’accord, j’ai appris à lire et à écrire par moi-même – mon anglais peut être un peu défectueux – mais je sais parfaitement qu’une phrase c’est un sujet, un verbe et un complément… là il manque le complément. Sa phrase ne veut rien dire… je suis terriblement… il manque quelque chose derrière… nan mais c’est vrai quoi ? Quand on discute ave quelqu’un on fait l’effort de faire des phrases… je ne suis qu’un vampire, pas n devin. Je ne suis pas legilimens, je ne sais pas lire dans les pensées des autres… je ne suis pas télépathe non plus. Qu’est-ce que j’en sais ce qu’elle veut me dire… en même temps si je le savais, cela serait tellement mieux... je pourrais réagir en conséquence mais là je fais quoi ? Je fuis en courant ? Non. J’ai retrouvé ma cousine, je ne vais pas fuir. Il faudrait que je lui dise que je n’aime pas les accolades comme elle vient de me faire, ça me panique. Ça y’est je panique… Inspire, expire. Inspire, expire. « Je suis content de te rencontrer » ais-je fini par dire. Je ne savais pas quoi dire de plus. J’étais vraiment heureux de connaitre ma famille. Moi qui pensais qu’ils étaient tous morts le jour de mon enlèvement. J’étais trop petit pour me souvenir que mon père avait un oncle encore en vie. Et puis, avec mon maitre je n’avais absolument pas le temps de penser à ma famille. Travailler et toujours travailler. Et lorsque j’avais un moment, Tilsade me racontait des histoires sorcières. On refaisait le monde tous les deux. Il avait réussi à s’échapper lorsque je suis entré à Poudlard. Je m’étais toujours demandé ce qu’il était devenu. Il m’avait dit qu’il voulait faire le tour du monde. J’espérais juste qu’il ait réussi et qu’il soit installé dans un petit village où personne ne pouvait le trouver. Mais j’aimerais bien le revoir. Juste pour être sûr qu’il soit encore vivant. « Tu as des enfants ? » Je savais qu’elle était mariée mais à part ça c’était l’ignorance… et maintenant que je l’avais retrouvé, je voulais tout savoir d’elle.




Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Dim Juin 01 2014, 16:47 ϟ





Cinq enfants.
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




L’erreur parfaite, quoi. Je ne sais pas la raison, ou peut-être pouvais-je la deviner, mais lorsque je l’ai serré contre moi –Morgan s’est crispé... Par peur. Sûrement, oui. Il n’y avait qu’une raison à cela. Je ne préférais pas la voir. Après tout, tant qu’il n’y a pas confirmation, je ne pouvais être sûre. Bien que je confirme rarement mes conclusions. C’était mieux que je ne dise rien et que je me retire pour ne plus jamais faire une chose pareille. Ce que je fis en m’excusant pathétiquement. Je gardais pour moi la véritable raison de ma conduite. Morgan n’avait pas besoin de parler de son passé d’avantage. Surtout pas de telle violence. Une image s’imposa en moi et je frissonnais. Secouant un peu la tête, je chassais cette idée. Je ne voulais même pas savoir à quoi pouvait ressembler les punitions d’un esclave. Encore plus un esclave vampire. Bien que je pouvais avoir quelques idées que je chassais aussitôt de mon esprit. « Ça sèchera… » Je ne répondis pas. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres pincées. Sa y est, je panique. Je crois qu’il panique aussi. Je n’avais pas terminée ma phrase et il m’était impossible de le faire. Il me fallait me reprendre. J’essuyais mes yeux, mes joues et le menton d’un revers de main rapidement tel que le travail ne devait être fait qu’à moitié. Peu importe. J’appuyais mon dos contre le mur derrière moi, éloigné de plusieurs centimètres de mon cousin. Mon cousin. C’était étrange de penser cela. De pouvoir le dire. Bref, je préférais ne pas être trop proche. Il ne semblait pas être prêt à d’avantage. Ce qui était compensable. J’en faisais toujours trop. Juste à voir avec Alix. Je laissais échapper un petit soupir pour moi-même. Toute mes erreurs me ramenait à penser à elle. Ma plus grosse erreur, en tant que mère, ai été d’avoir laissé échapper Alix. « Je suis content de te rencontrer » Je ne répondis toujours pas. Au fond, que ce soit moi ou un autre, Morgan était heureux à l’idée qu’il y a un nouveau pont entre son passé, sa famille et lui. Je pouvais lui apporter photo, anecdotes et tout ce que je possédais pour lui faire plaisir –il ne serait pas satisfait. Car celui qui a le plus de souvenir avec son père... c’est lui, dans sa mémoire perdue. Les souvenirs que j’ai –moi-même, avec le père de Morgan son inexistant. Je ne le connaissais pas du tout. Comment il était, ce qu’il faisait, les tics qu’il avait, comment il avait rencontré sa mère, si elle était bonne en cuisine ou comment Mary l’endormait le soir pour le coucher. Je possède des anecdotes raconté par mon père qui sont embrouillé dans ma tête. C’est tout. Et j’en étais désolée. « Tu as des enfants ? » Je le regardais un bref moment avant de reprendre mon observation silencieuse des rares piétons qui marchaient de l’autre côté de la rue. Si Morgan voulait savoir ma vie... je ne voulais pas avoir sa pitié lorsqu’il saurait la vérité.

LILY- « Si ... J’ai cinq enfants » Je marquais une pause. « Quatre qui sont de mon sang, l’autre est ma fille de cœur. Sang ou pas, elle reste ma fille. C’est elle qui m’a conseillé d’aller jeté un œil là ou tu travail d’ailleurs. Peut-être la connais-tu ? Hermione Granger. Elle était... esclave elle aussi ... » Je me remémorai le premier jour ou je l’ai rencontrée. Une période pénible pour moi. Malgré la chance d’être tombée sur elle. Malgré tout. « J’ai eu un fils... mais il a été tué... par Voldemort » Son prénom, je le crachais comme un venin. M’en moque s’il a peur ou non. Ce n’est qu’un nom et jamais j’aurais peur de le prononcer. «... Et Rogue. C’était mon ami d’enfant, mais... je n’ai pas pu supporter son chemin vers les ténèbres et lui que j’aime James. Alors, pour sauver l’homme que j’aimais, je suis partie avec Rogue pour l’épouser ...et je suis tombée enceinte. Mais ne t’inquiète pas, c’est l’enfant de James. J’ai dû faire croire que c’était celui de Rogue pour la protégée. Voilà qui est née Alix...et ou j’ai rencontré Hermione par la suite » Un résumé vite fait. « Après plusieurs péripétie, j’ai été sauvé et de nouveau marié à James. J’ai mis au monde, au risque de ma vie, mes garçons. Des jumeaux. Luka et Léo. Ils vont faire de ma vie un enfer ! » Je rigolais un peu avant de poursuivre. « J’ai une vie banale, non ? Enfin, là j’ai plein d’enfant. Ceux de ma garderie dont je suis la directrice ! Ils sont tous adorables. Cela compense le fait que... plus aucun gosse ne sortiront de mon ventre, j’en fais la promesse ! » Quoi que James n’aide pas vraiment. Il est sexy et avoir des enfants sexys de sa part est quand même une idée alléchante.



(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Lun Aoû 18 2014, 14:01 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




et Tilsade alors...



Après coup, je me rends compte que la question fait plus de mal que de bien. Il suffisait de voir son regard, les yeux qui semblaient retenir les larmes. Mauvaise pioche, je crois. Pourtant, elle s’est confiée. Je ne l’aurais jamais cru. Elle a cinq enfants. Courageuse la Miss. Cinq. J’ai eu un pincement au cœur lorsqu’elle a parlé du premier de sa descendance. Pourquoi cela ne m’étonne même pas ? Ce Seigneur aura brisé toutes les familles, sans aucune exception. Si j’ai vécu une vie pourrie, la sienne ne fut pas meilleure. Elle non plus n’a pas eu souvent le choix. Je sais ce qu’elle peut ressentir même si je n’ai jamais perdu d’enfant, j’ai perdu mon frère dans la bataille et honnêtement ? J’y ai perdu la moitié de moi. Ma moitié. Mon jumeau. Mon frère. C’est une perte que personne ne pourra combler et je ne la souhaite à personne. Je souris un peu lorsqu’elle parle de ses jumeaux. Comme quoi, c’est de famille les doubles. Pas si banale que ça et pourtant ? Dans ce monde dominé par Voldemort, si la perte d’un être cher est quelque chose de banale. C’est juste terrifiant de le comprendre mais c’est ainsi. Qui n’a pas perdu quelqu’un de proche ? Un ami, un frère, un compagnon, une sœur ? Pour ma part, j’en ai perdu trois. Alors oui, elle a une vie banale si l’on peut dire mais honnêtement, si cela pouvait changer cela sera tellement reposant… pour tout le monde.

« Je suis désolé pour ton fils, vraiment. » Je ne sais pas quoi dire de plus. De toute façon, il n’y a rien de plus à dire. Aucun mot ne peut combler la tristesse que l’on peut ressentir. « Pourquoi tu ne veux plus avoir d’enfants ? » J’admets cinq c’est beaucoup mais visiblement elle aime ça, les enfants… « Enfin c’est peut-être indiscret… excuse-moi » Il parait que les vampires sont des être curieux. Je l’étais déjà avant, ce défaut c’est amplifié avec ce don… si on peut appeler, le fait d’être vampire, ça un don. Pour Meredith, ça l’est. Vous auriez du voir son regard lorsqu’il m’a transformé. On aurait pu croire qu’il venait d’accoucher de son premier enfant tellement il était heureux. Il m’a compté les bienfaits d’être vampire, tout ce que j’avais de plus qu’un simple mortel… justement, je me souviens de lui avoir craché à la gueule que la seule chose que je souhaitais c’était justement ce qu’un vampire n’avait pas… la mort. Il en a perdu sa gaité. Je crois qu’il n’a jamais compris ma réaction. Il pensait m’avoir fait plaisir en me sauvant. Il s’était bien trompé… mais comment lui en vouloir ? Maintenant, il a un parfait disciple à ses pieds. Parce que si vous ne le saviez pas, lorsqu’un vampire créé un autre vampire, le vampire créé doit allégeance à son créateur. C’est-à-dire, nous avons un lien précieux entre nous, je lui dois la vie – vu qu’il m’a créé – donc je dois protéger la sienne, je ne peux pas lui mentir, y’a comme une force invisible qui m’y empêche et tout un tas de truc comme ça… enfin bref, je ne vois pas en quoi c’est super d’être un vampire mais bon puisque Meredith le croit je lui fais plaisir, je le dis aussi. C’est super d’être un vampire. « Ce Rogue, c’est bien un professeur de Poudlard ? » Je me souviens de l’avoir eu lors de mes deux années passées au château. Je ne l’aimais pas beaucoup mais j’avais la chance d’être à Poudlard alors je n’allais pas dire quelque chose…

« Je sais que l’on ne se connait pas beaucoup mais tu crois que ton mari pourrait me renseigner ? » En pensant à Poudlard, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à Tilsade. L’elfe de mon bourreau. Celui avec qui je refaisais le monde. Peut-être mon meilleur ami. Il avait réussi à fuir lors de la révolte. J’étais parti à Poudlard et lui avait quitté le pays. J’aimerais savoir ce qu’il est devenu, ne serait-ce que savoir s’il est encore en vie. Avec tous ces mangemorts, il aurait pu tomber sur l’un d’eux. James Potter était un auror, peut-être qu’il pouvait avoir cette information… « Je voudrais retrouver un elfe du nom de Tilsade… il appartenait aux Bulstrode » Quiconque passant à côté aurait pu entendre toute a haine que j’avais mis en prononçant ce nom. « Il a réussi à fuir durant la Rébellion… et je voudrais être sûr qu’il a réellement pu en réchapper… » J’ai observé un instant Lily, conscient que je lui demandais quelque chose de compliqué. « Enfin… si ce n’est pas possible, ce n’est pas grave… »





Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Lun Aoû 18 2014, 21:33 ϟ





Je ne peux pas.
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans




Il semblerait que pour être un Evans, c’était aussi complexe que devenir un Maraudeur. Il faut avoir eu des pertes, de la souffrance et énormément de solitude. Enfin, cette pensée, je la gardais pour moi-même. Je ne voulais pas jouer la victime. Je ne peux rien faire pour changer mon passé. Je ne peux que l’accepter et avancer avec celui-ci. On ne peut rien changer. Pas en arrière. Mais on peut modifier notre futur. Et, avec les bons outils, on peut en faire quelque chose de beau et d’honorable. « Je suis désolé pour ton fils, vraiment » J’eu un petit sourire triste. Il est vrai que je ne l’aurais jamais vu grandir tout comme les jumeaux. S’épanouir en comprenant la signification de la neige. De la toucher, froide et humide. De construire des bonhommes de neiges avec son père. De voir un animal au zoo de près –devant une vitrine. De le voir pousser à prendre des choix. À s’égarer et trouver celui qu’il est –de découvrir ses talents. Aurait-il été comme James ? Ou comme moi ? Travailleur à l’école ? Un fan de Quidditch ? Aurait-il été calme, poseur et songeur ? Aurait-il été farceur, rigoleur et meneur ? Aurait-il trouvé la femme de sa vie à Poudlard ? Avoir ses propres enfants et devenir un adulte. Non. Je ne pourrais pas. Je peux seulement le voir sous la terre. Sous mes pieds, disparaître un peu plus chaque jour. « Pourquoi tu ne veux plus avoir d’enfants ? Enfin c’est peut-être indiscret… excuse-moi » Quoi dire ? Cinq, c’est bien assez. Je ne pense pas que le cœur de James puisse en supporter bien plus. Toujours mort d’inquiétude pour Alix. Toujours pour les jumeaux. Son cœur ne pourrait pas supporter d’avoir peur de perdre une vie de plus...

LILY- « Il y a toujours une fin aux belles choses ... simplement. »

Je n’étais pas furieuse. Après tout, il est normal pour lui de vouloir me connaître. J’avais envie, moi aussi, de lui poser plein de question. Malheureusement, je sentais que ce n’était pas le moment de m’égarer. Si Morgan voudrait me révéler des choses sur lui –il le ferait tout simplement. Déjà qu’il m’avait avoué qu’il était un ... vampire. Encore du mal à m’y habituer. Bien, c’était assez de révélation pour lui aujourd’hui. Je serais patiente –pour une fois. « Ce Rogue, c’est bien un professeur de Poudlard ? » J’hochais la tête lentement. Le souvenir de Rogue était un mélange de dégoût et de tristesse dans la gorge. Ce qu’il avait fait... ce qu’il m’avait fait était tout simplement horrible. Alors que nous étions des bons amis. Un ami qui a mal tourné. C’était le plus triste dans cette histoire. Il avait été si gentil avec moi. Simplement... le mal eu raison de son jugement. Il pensait avoir besoin de la magie noire pour obtenir ce qu’il voulait –pour être heureux. Moi, je dis que plus que le plan semble parfait, plus d’imperfection il y a. « Je sais que l’on ne se connait pas beaucoup mais tu crois que ton mari pourrait me renseigner ? » J’haussais un sourcil, m’arrachant à mon loisir de regarder des inconnus passer de l’autre côté de la rue. « Renseigner ? » soufflais-je pour moi-même. « Je voudrais retrouver un elfe du nom de Tilsade… il appartenait aux Bulstrode » Un elfe de maison ? Non, je n’étais pas surprise qu’une personne pouvait être ami ou bien s’entendre avec un elfe. Mon mari est James Potter. Et Arkos était son elfe, mais encore plus un membre de sa famille. Alors, c’était tout simplement normal pour moi. Non, c’était plus le ton qu’il utilisa pour prononcer le nom de famille. Il les haïssait. Sûrement avec raison. « Il a réussi à fuir durant la Rébellion… et je voudrais être sûr qu’il a réellement pu en réchapper… » Je ne répondis rien. « Enfin… si ce n’est pas possible, ce n’est pas grave… » C’était le peu que je pouvais faire pour lui. Même si, peut-être bien, les nouvelles ne seraient pas favorables pour lui. Je comprends qu’il veuille découvrir la vérité. Je souris légèrement.

LILY-
« Oui, j’en parlerais à James. Nous verrons ce qu’on peut faire pour toi et... je te recontacterais quand j’aurais plus de nouvelle. D’accord ? Dis, tu ne devrais pas retourner travailler ? »



(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Mar Aoû 19 2014, 09:59 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




on est comme ça, nous, les vampires...


Comme j’aimerais dire cette phrase : mettre fin aux belles choses. Mais je crois que pour moi cela ne sera jamais le cas. Je n’ai pas eu de belles choses dans ma vie, à part Loïs… elle, elle m’a permis de vivre mieux. Je ne dis pas que je suis heureux mais je suis moins malheureux. Heureusement qu’elle est là, c’est grâce à elle que j’arrive à tenir et à ne pas me jeter sur le premier humain qui passe. D’ailleurs en parlant de ça, je commence à avoir faim. Et le problème quand j’ai faim, c’est qu’il ne doit pas y avoir trop de monde autour de moi. De un, parce que ça me fait frétiller les papilles et de deux, parce que les odeurs sont toutes augmentées. Nous avons ce don, nous les vampires, on arrive à sentir le sang frais de chaque humain qui coule dans ses veines. En fait, chaque humain a une odeur particulière, ce qu’un humain normal considère comme une odeur corporelle naturelle mais pour nous, cette odeur corporelle est le reflet exact du sang humain. Par exemple, ma cousine, a une odeur corporelle à base de cannelle, son sang sera fruité et ambré. Sûrement délicieux au gout mais rassurez-vous, je ne le saurais jamais. Je goutte rarement au sang humain et surtout pas à mes proches. Il n’y a que Justin qui m’a fait gouté son sang mais c’était pour de bonnes raisons, qu’il disait… et puis, je me sers à son poignet pas ailleurs… quoiqu’il en soit, j’ai faim et il va falloir que je rentre rapidement si je veux continuer de me contrôler.

« Merci Lily… Tu pourras me contacter dans ma boutique moldue. Si je ne suis pas là, tu pourras laisser un message à Loïs, elle me le transmettra » Seul les sorciers de la Ruelle de l’Espoir pouvait entrer dans ma boutique côté sorcier. Et même si Lily était de ma famille, je ne l’avais jamais vu côté Ruelle, j’ignorais donc si elle en connaissait l’existence. Bien que je suppute grandement qu’elle la connaisse, ce n’était certainement pas à moi d’aller lui en parler. Mais je savais qu’Hermione connaissait la Ruelle, son mari aussi, il y avait fort à parier qu’elle le connaisse aussi… mais sait-on jamais. Et puis Dean m’en voudrait si jamais je révélais l’emplacement de la Ruelle de l’Espoir, même à la mère de sa compagne. « Et je peux tout entendre même les mauvaises nouvelles… » repris-je. Je voulais savoir. Même si j’espérais que Tilsade ait pu s’enfuir loin, je n’étais pas à l’abri d’apprendre qu’il était mort mais je préférais le savoir. « Oui, Loïs va se demander ce que je fais. Elle n’est pas jalouse mais tout de même… me savoir avec une jolie femme… » Je lui dirais la vérité pour Lily. Après tout, même si elle ignore ce que nous sommes, elle pouvait bien savoir que Lily était ma cousine. Ça, ce n’était pas un secret. « Il faudra que je te la présente, tu verras c’est vraiment une chouette femme » J’ai payé les consommations. Oui, je suis un gentleman, comme tous les vampires existants sur cette terre. C’est d’ailleurs un gros paradoxe. Les vampires peuvent être des sanguinaires assoiffés de sang, tueurs et tout ce que vous voulez mais ce sont de parfaits gentlemen lorsqu’ils sont en présence du sexe opposé. On est comme ça, nous, les vampires. « Je suis content de t’avoir rencontré Lily Evans. Vraiment. »






Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''
avatar
''You never lose by loving. You always lose by holding back.''

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Aud'
ϟ CELEBRITE : Amy Adams

ϟ Féminin
ϟ Vierge
ϟ Cheval
ϟ AGE : 27
ϟ HIBOUX : 21
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 29/07/2013
ϟ GALLIONS : 16
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 41 ans.
ϟ PROFESSION : Directrice d'une garderie.

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Mer Sep 10 2014, 18:01 ϟ





Résumé; Mon cousin est un vampire
ft. Lily E. Potter & Morgan J. Evans



Mon cousin est un vampire. C’est un bon résumé de la situation actuel. Chose que je ne pourrais pas dire à James. Il ne me permettrait sûrement pas de le revoir. Hors, je vais revoir Morgan. Il était vital que je le revoie. Enfin quoi –mon cousin ! Un membre de la famille Evans –restant- qui ne veut pas me tuer. Quoi que. Mon sang. Il en veut ? Ok, égarement. Il ne me fallait pas que je me donne des peurs. Je veux dire; c’était la seule chose à laquelle je n’avais pas totalement songé encore. Sa faim. Il buvait du sang, non ? Comme dans les films. Sauf qu’il est sous mes yeux. Il ne se décompose pas. Il n’a pas non plus... bon, il est charmant –mais pas autant que mon mari. Ou est-ce parce que James me coulait dans les veines qu’il m’était impossible de tomber totalement au charme de mon cousin ? Va savoir. Jusqu’ou va l’étendu de ses pouvoirs ? Que buvait-il ? Pouvait-il dormir ? Courait-il plus vite qu’un humain normal ? Et sa force ? Son odorat ? J’avais tellement de question. Question que je garderais uniquement pour moi. C’était très inapproprié. Pour le moment, il me fallait me concentrer uniquement sur la demande de Morgan. Je trouverais un moyen de demander à James sans lui révéler totalement tout. Moi aussi, je suis une experte en mensonge. « Merci Lily… Tu pourras me contacter dans ma boutique moldue. Si je ne suis pas là, tu pourras laisser un message à Loïs, elle me le transmettra » Je fis signe de la tête. J’ignorais qui était cette Loïs. La femme de tout à l’heure ? J’imagine. Je ne l’ai à peine regardé. Je n’ai pas d’image de la jeune femme dans mon esprit. Je n’aurais qu’à demander. Ce n’était pas vraiment un problème. De toute manière, je connaissais les lieux. « Et je peux tout entendre même les mauvaises nouvelles… » La vérité n’est pas toujours bonne à dire. Mais, c’est malheureusement ce qui pourrait arriver. Je le regardais avec un mélange de tristesse. Je comprends qu’il désir savoir. Même les mauvaises. Mais voudrait-il vraiment le savoir ? Moi, je préférerais savoir pour avoir l’heure juste que vivre dans l’illusion. Oui, Morgan devait être comme cela. Un vrai Evans. « D’accord. Je te le dirais... même si les nouvelles ne sont pas bonne fortune » Mais qui sait. Avec de la chance, cet Elf aurait pu s’enfouir. Après tout, les Elfes de maison avaient des pouvoirs que nous n’avons pas –comme transplaner à Poudlard. Oui, peut-être. Nous ne pouvions pas être sûrs. « Oui, Loïs va se demander ce que je fais. Elle n’est pas jalouse mais tout de même… me savoir avec une jolie femme… » Je pouffai un peu de rire. C’était un compliment que je pouvais prendre quand James n’est pas dans le coin. Même si Morgan est mon cousin –mon mari à la jalousie facile. Enfin, il pourrait probablement ne rien faire contre Morgan. Il ne serait pas jaloux pour si peu. « Merci. Avec ma tête, ce n’est pas les compliments qui coule à flot c’est dernier temps. Les jumeaux me rende tellement folle et Alix ... » Je me tus. Je respirais un bon coup. « Enfin, les enfants... cela ne donne pas le temps de ce mettre forcément belle » C’est vrai. L’apparence n’avait pas vraiment une grande importance depuis la naissance des jumeaux. J’avais l’impression de tellement laver et frotter ma propre demeure depuis des années que le faire sur moi aurait le même effet –ça paraît quelques minutes pour redevenir n’importe quoi. « Il faudra que je te la présente, tu verras c’est vraiment une chouette femme » « Elle semble importante cette femme. Tu as le béguin pour elle ou ... une bonne amie ? Tu ne peux pas me reprocher de le demander ! Je suis d’une curiosité à toute épreuve. Une qualité –ou défaut- des Evans » Je souris un peu. « Je serais heureuse de la rencontrer un jour » Elle semblait vraiment très gentille selon les dires de mon cousin. J’ignore leur relation, mais je sentais l’obligation de venir y fourrer mon nez. Pour le bonheur de mon cousin. Calme-toi Lily. Tu n’as aucun rapport là-dedans. Tu rentres à peine dans sa vie. Laisse-lui le temps. « Je suis content de t’avoir rencontré Lily Evans. Vraiment » Je lui tendis la main pour pouvoir serrer la sienne. « Je suis contente de t’avoir rencontré Morgan Evans. Vraiment. » Je lui serrais doucement la main –oubliant toute mes questions du début. Je me moque de ce qu’il mange. Ce qu’il fait. Ses habitudes de vampire. L’important est que Morgan soit Morgan. Mon cousin. « Je dois vraiment filer par contre. Je te recontacte plus tard ! »
Il me fallait rentrer et commencer mes recherches sans plus tarder.



(c) Brumy don't touuuch.





" Touche à un seul cheveux de ma famille et tu vas savoir ce que signifie ; être mort ! "
Revenir en haut Aller en bas
Une grande bibliothèque avec un gros chat
avatar
Une grande bibliothèque avec un gros chat

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Chevalisse
ϟ CELEBRITE : Max Irons

ϟ HIBOUX : 195
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 27/07/2012
ϟ GALLIONS : 206
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 26 ANS
ϟ PROFESSION : BIBLIOTHECAIRE

(#) ♣ Re: Entre cousin et cousine... [terminé]
ϟ Posté Jeu Sep 18 2014, 16:47 ϟ





"Lily Potter & Morgan Evans"




j'ai une cousine


Je m’étais toujours demandé comment j’aurais réagi si jamais je rencontrais quelqu’un de ma famille. Aujourd’hui je le sais. Cela ne me ramènera pas mes parents, ni mon frère mais je sais que je ne suis plus seul. Certes, elle ne m’apprendrait rien sur mes parents, visiblement c’était une branche qu’ils ne fréquentaient pas et pour cause, nous étions tous morts à leurs yeux. Je ne pouvais pas lui en vouloir, elle ne me connaissait pas, elle ne pouvait pas deviner qu’au moins l’un d’entre eux était encore en vie. J’ai une cousine. Si je n’étais pas dans un endroit plein de monde, j’aurais explosé de joie mais je n’ai pas envie que l’on me remarque. Je reste un vampire, et je n’aime pas avoir des tas de gens qui m’observent, ça me donne faim. Alix. C’est un joli prénom. Mais visiblement, je sentais un malaise lorsqu’elle l’a prononcé. Je ne lui ai pas plus posé de questions. Cela aurait été trop indiscret et puis, on s’était déjà beaucoup dévoilé. La prochaine fois peut-être. Et je sentais sa nervosité, rien qu’en disant son prénom, ce n’était pas la peine de la mettre plus mal à l’aise.

Lois est très importante oui. J’aimerais tant lui dire qui je suis mais je sais qu’elle prendrait peur. Peut-être pas pour mon côté sorcier, mais mon côté vampire… même si elle savait que c’était grâce à elle que j’arrive plus ou moins à me contrôler, je doute qu’elle veuille rester avec moi après ça. Et puis, je ne me contrôle pas totalement. J’essaie mais c’est dur. Surtout lorsque je suis en compagnie de mon créateur. Mérédith a toujours eu le don de me faire sortir de mes gongs et me pousser dans mes retranchements, et donc assouvir ma soif avec un humain. Heureusement que je suis sorcier, je peux cacher les cicatrices que je m’inflige après avoir succombé au sang frais. J’ai souri, sa curiosité me fait rire. « C’est ma compagne depuis deux ans maintenant ». J’ai senti l’excitation de ma cousine en me parlant de Lois. « Ne t’en fais pas, je te la présenterais » lui ai-je dis, avec un petit sourire narquois. On s’est serré la main. Etrange. J’ai une cousine. Je n’ai pas senti d’appréhension. Je crois qu’elle n’a pas peur. J’ai sourri. Bêtement peut-être. « Merci pour Tilsade » lui ai-je dis avant qu’elle ne parte. « Oh et dis à Hermione que j’ai le livre qu’elle m’a demandé » ais-je ajouté alors qu’elle s’éloignait. Je l’ai suivi du regard et je suis rentré à ma bibliothèque pour tout raconter à Lois. J’ai une cousine.

THE END




Humain le jour, Vampire la nuit.
Le sang me fait vivre...
Je ne suis qu'un monstre sans vie
Un monstre qui ne devrait pas survivre...
Ma corvée, résister à l'appel
Ne plus jamais chuter
Pour qu'enfin, un jour je sois libéré


~ DOUBLE DE JAMES POTTER - MATTHEW SCOTT - ERWAN SANDERS ~
~ ZEPHYR CASAR - BELLATRIX LESTRANGE ~
Revenir en haut Aller en bas
 

Entre cousin et cousine... [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Règlement de l'école :Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avada Kedavra :: 
♔ autres ♔
 :: 
¤ Londres ¤
 :: Londres Moldu
-