Partagez | 
 

 Une lettre pour un frère...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : shellhead
ϟ CELEBRITE : Tom Holland

ϟ Masculin
ϟ Verseau
ϟ Chèvre
ϟ AGE : 37
ϟ HIBOUX : 12
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 11/10/2017
ϟ GALLIONS : 19
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 15 ANS

(#) ♣ Une lettre pour un frère...

par la plume de Robin L. Scott ϟ Posté Mar Oct 31 2017, 23:28



Une lettre pour un frère

A qui voudra venir


Cela ne fait qu’une seule petite semaine que je suis là mais j’ai tellement envie de repartir. J’ai eu, pourtant, beaucoup de chance. Samuel a pu revenir à Poudlard. De toute façon, il n’étudie pas alors en quoi cela aurait du gêner Wilkes et Le Seigneur des Ténèbres ? Je sais, tout de même, que mon Créateur est intervenu pour que Samuel puisse m’accompagner ici. Je suis sorti après le diner. C’était du ragout. Il n’avait pas bon gout. J’ai tout de même mangé. Toujours faire bonne figure devant les autres. Certains le savent ce que je suis. D’autres sans doute. Je n’ai jamais réellement confirmé. Je n’aime pas ce que je suis, mais j’ai appris à vivre avec. Je hais tellement ma mère pour m’avoir fait ça, et qu’est-ce que cela lui a apporté au final ? Pas grand-chose à vrai dire. Elle est morte. Sans aucune protection de celui qu’elle idolâtrait. Comme s’il allait s’encombrer d’une femme sans importance ? Et moi dans tout ça ? Condamné à survivre en me nourrissant d’humain, condamné à entrer dans la Milice et chez les Mangemorts. Je me demande encore pourquoi j’ai fait cette promesse. J’ai été très con ce jour-là mais aujourd’hui, je ne peux plus reculer et j’entrerais chez l’ennemi, acquiesçant à leurs idées, faisant bonne figure devant ceux qui pourraient m’égorger en un claquement de doigts. Mais que l’on se méfie de l’eau qui dort. J’ai revêtu ma robe de sorcier et passé un manteau, des gants et une capuche. Il ne fait pas encore tout à fait nuit, et le moindre rayon de lumière me tuerait. Et pour tout dire j’ai encore pas mal d’années à vivre.

Samuel m’a accompagné, pensant que j’aurais sûrement besoin d’un peu de son sang pour passe la nuit. Sans doute. Il me connait bien, sûrement plus que moi je me connais. Je l’ai traité comme un moins que rien et pourtant i est toujours là. Je ne sais même pas pourquoi, il ne s’est jamais rebellé. Il pourrait aujourd’hui. Ma mère n’étant plus là, je suis seul, il pourrait parfaitement se sauver sans demander son reste et tout faire pour ne jamais être retrouvé. Il ne l’a jamais fait. Un jour, peut-être, je lui en demanderais la raison. Nous sommes restés silencieux durant de longues minutes à observer le Lac Noir. Depuis six ans que je suis ici, je n’ai jamais vu le Calamar Géant. J’ignore s’il existe réellement ou si ce n’est qu’une légende inventée pour éviter aux élèves de plonger dans le Lac Noir en plein hiver. Et je l’admets, je n’irais absolument pas vérifier. « Je rentre, j’ai froid » m’a soudainement lancé Samuel, les yeux aussi dans le vagues que les miens. J’ai simplement acquiescé de la tête. Mes yeux ont suivi Samuel qui s’éloignait dans le parc. Hier, je lui ai appris le Wingardium Leviosa. Le problème c’est qu’il s’entraine avec ma baguette alors elle ne lui obéit pas toujours. Un jour, j’irais lui acheter une baguette rien que pour lui. Quand je ne serais plus à Poudlard. Quand je serais chez les Mangemorts et dans la Milice, j’aurais nettement plus de liberté qu’aujourd’hui. Je pourrais faire ce que je veux, même trahir mon clan. L’Ordre du Phénix sera ravi de m’avoir à ses côtés, j’en suis persuadé.

J’ai soupiré lentement, observant les petites vagues qui gigotaient sur le lac. La veille de mon retour à Poudlard, je suis allé le voir. Je suis resté devant son immeuble, espérant le croiser, espérant lui parler mais lorsque je l’ai vu sortir de chez lui, j’ai été incapable de m’approcher de lui. J’ai un frère, une sœur et j’ignore tout d’eux. Je ne sais pas comment faire pour les approcher, comment leur dire qui je suis, même si aujourd’hui, ils doivent le savoir. J’ai rencontré mon père une seule fois depuis la mort de ma mère. Je l’ai retrouvé, et j’ai réussi à l’approcher. Il s’est contenté de me dire qu’il était désolé pour ma mère. Je crois qu’il n’est pas prêt pour un troisième enfant. Et pourtant, je suis là, en chair et en os, un peu mort aussi, un peu vivant également. Une combinaison un peu étrange mais éternelle. Peut-être que je devrais lui écrire une lettre ? Je ne saurais même pas par où commencer. « Salut. J’ai toujours rêvé d’avoir un frère ». Trop bizarre. « Salut. Je suis Robin, ton petit frère ». Trop banal. « Salut. » Trop court. « Je ne sais pas comment te le dire mais… » Bien trop nul. « Salut, tu ne me connais pas mais moi si » Je risque de lui faire peur comme ça. Et à ma sœur, que pourrais-je lui écrire ? « Salut Kathleen, c’est moi ton petit frère » Elle en a déjà un. Je ne suis que le second. L’inconnu. Celui qui n’aurait jamais dû exister. C’est dit. C’est ainsi. J’aurais préféré ne jamais voir le jour mais je suis là. J’ai éternué. J’ai sorti un parchemin pour écrire. « Matthew » C’est déjà un bon début.


Vampire un Jour, Vampire Toujours
Ennemi de la Couronne, prenez Garde
Son humble Serviteur veille

Sherlock Hamphrey is the captain of my soul
Revenir en haut Aller en bas
 

Une lettre pour un frère...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Règlement de l'école :Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avada Kedavra :: 
♔ poudlard ♔
 :: 
¤ Extérieur ¤
 :: Lac Noir
-