Partagez | 
 

 Matthew Scott - [Sorcier - Inventé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  
Asocial à temps plein
avatar
Asocial à temps plein

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : aeroplane
ϟ CELEBRITE : Ian Somerhalder

ϟ HIBOUX : 189
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 02/07/2012
ϟ GALLIONS : 130
ϟ AGE DU PERSONNAGE : 27 ANS
ϟ PROFESSION : MEDICOMAGE

(#) ♣ Matthew Scott - [Sorcier - Inventé]
ϟ Posté Mar Juil 03 2012, 13:06 ϟ


Matthew Thomas Scott
« sorciers - médicomages »

antisocial, je perd mon sang-froid

Je suis représenté(e) par IAN SOMERHALDER

¤ NOM : SCOTT
¤ PRÉNOM : MATTHEW
¤ AGE [../../..] : 26 [16/07/76]
¤ NATIONALITÉ : ANGLAISE
¤ HABITATION : LONDRES
¤ PROFESSION : MEDICOMAGE
¤ SITUATION : EN COUPLE AVEC THEODORIAN TYLER
¤ ENFANTS : //
¤ SANG : MÊLÉ
¤ CAMP : ODP
¤ PATRONUS : PANDA
¤ EPOUVANTARD : LA PERTE DE THEO
¤ BAGUETTE : 28.5CM, SAULE & POIL D'ABRAXAN
¤ DON : //

Calm or lunatic - Mon caractère


Froid – Très distant avec les autres, il a tendance à ne pas se lier facilement avec les autres. Il ne sourit quasiment jamais, et répond toujours d’un ton sec et cassant. De nature froide, il se fiche des conséquences de ses actes. Il ne s’approche pas des autres, sauf pour ses intérêts. Les mots bonjour et au revoir sont bannis de son vocabulaire tout comme le merci et le s’il te plait. Il lui faudrait un dictionnaire pour savoir où et quand l’utiliser.

Mesquin – Manquant cruellement de générosité, tout ce qu’il fait c’est par intérêt. Attaquant souvent par derrière, il n’a pas l’once d’un remords lorsqu’il blesse quelqu’un aussi bien physiquement que mentalement. Il excelle dans l’art de la mesquinerie en faisant des coups bas, rétorquant froidement et de façon cassante. Faut juste pas le chercher.

Hautain – Se croyant bien supérieur à tous les autres, il regarde tous ceux qui croisent son chemin de haut sans se préoccuper des conséquences. C’est lui d’abord, les autres ensuite. Toujours. Il déteste avoir tord, et aura toujours le dernier mot, même si pour cela il faut se battre.

Violent – Oui, il l’est. Détestant qu’on lui marche sur les pieds, il n’hésite pas à user de ses poings pour montrer qu’il est le plus fort. La moindre bagarre c’est pour lui. il aime les provoquer et il aime y participer. Cela lui a valu d’ailleurs beaucoup d’heures de colles mais qu’importe, il n’est pas prêt de s’arrêter.

Sensible – Pourtant malgré ses airs de petit con qui se croit tout permis, il en cache bien des choses. Mais si sa nature Serpentard ressort aux yeux de tous, celle-ci n’est pas prête de venir titiller la réalité. Elle restera bien enfouie en lui et ne sort que lorsqu’il le décide, c'est-à-dire jamais lorsqu’il est accompagné. Il est prêt à tout pour ses amis et sa famille.

Intelligent – Tous ceux qui pensent qu’il est idiot se trompe. Il est travailleur et comprend vite les choses. Il aime lire et se cultiver. Il passe dans les années supérieures sans trop de problème, sans même se fouler d’ailleurs. Il est devenu Médicomage sans trop de problème.

Gay – Et oui… un beau gosse comme ça ne pouvait être que Gay. Amoureux des garçons depuis toujours – enfin depuis qu’il s’en est rendu compte – c'était sa nature cachée. Avec Dorian, tout fut différent. Avec Théo ça l'est encore plus. Il a appris à accepter ce qu'il était et bizarrement avec Théo il n'a plus cette difficulté de se montrer en public.

Méfiant – Depuis la mort de Dorian, Matt n'a confiance qu'en très peu de personnes - même si c'était déjà quasiment le cas avant la mort de son petit ami. La mort de Dorian l'aura rendu méfiant. Il ne fait confiance que très difficilement et cette confiance acquise peut très vite se perdre.

Adventure - Mon histoire


TIC TAC TIC TAC TIC TAC ! L’horloge tourne est le second enfant des Scott vient enfin de pointer le bout de son nez.

Le second enfant c’est moi, Matthew Scott. Fils d’Aliénor et Thomas Scott. La première est une moldue, le second un sorcier. Je suis un sorcier. Ma mère a toujours adoré ce monde même si parfois elle n’y comprend pas grand-chose, même si parfois ce que l’on est capable de faire lui fait peur. Elle a toujours voué un culte pour Albus Dumbledore. Mais revenons à mon enfance. J’ai été des plus choyé parmi ma famille. Ma grande sœur m’adorait et jouait souvent avec moi. Kathleen, ou Kat, est la personne en qui j’ai le plus confiance. La seule qui me connaisse réellement. Elle doit même me connaitre mieux que moi. Ma sœur m’a tout appris. Les conneries surtout. Elle a quatre ans de plus que moi et nous sommes très complices, au grand désespoir de ma mère. C’est durant la conquête de la cabane dans l’arbre que j’ai fais la connaissance de mes pouvoirs magiques. Ma sœur avait trouvé de bon ton de vouloir jouer dans la vieille cabane dans l’énorme arbre du jardin. A l’âge de sept ans, on fait confiance en sa sœur lorsque cette dernière, bien plus âgée et surtout ayant passé un an à Poudlard, vous annonce que c’est sans danger. J’ai donc grimpé. Arrivée à mi-hauteur, la branche, surlaquelle j’ai posé mon pied, se brisa en deux. Mon pied tomba dans le vide, mon corps suivit. Je me souviens d’avoir entendu ma sœur hurler, j’ai fermé les yeux et j’ai attendu que le sol se cogne à moi mais rien. Rien ne se produisit. J’ai juste rebondi sur l’herbe pour arriver aux pieds de ma sœur, blanche. Mes parents ont disputé Kat pour m’avoir dit de monter à l’arbre et monpère m’a félicité pour mes pouvoirs. J’aime pas être félicité alors que ma sœur se fait disputer mais étrangement Kat n’a rien dit et ne m’en a jamais voulu. On a recommencé à jouer ensembles.

Tandis que ma sœur était à Poudlard, moi j’allais à l’école moldue. Ma mère étant moldue, elle souhaitait que ses enfants connaissent les deux mondes. J’ai toujours eu beaucoup de mal à ne pas montrer mes pouvoirs surtout lorsque les situations d’extrêmes urgences m’obligent involontairement à me défendre. Les grands sont des êtres méchants qui aiment embêter les petits. Combien de fois, mes pouvoirs se sont manifestés sans que je ne puisse rien y faire mais comment expliquer à la maitresse que ce n’est pas « ma faute » si le CM2 s’est pris un jet d’eau venant du lavabo. Je ne pouvais pas dire « Bah si Maitresse, c’est parce que je suis sorcier ». Ce fut de dures années mais j’ai survécu, grâce à mon associabilité. Je n’aime pas fréquenter les autres. Sans doute parce que j’ai tellement peur qu’ils découvrent qui je suis que je préfère trainer seul. Cela ne m’a jamais dérangé. Et puis de toute façon, je suis nettement meilleur qu’eux, je n’ai pas besoin de leur aide, ni de leur amitié. Je crois qu’à l’école tout le monde me détestait. Je n’en suis pas mort pour autant. Le 16 juillet 1987, j’ai reçu LA lettre. Celle de Poudlard. J’étais un véritable sorcier. J’allais pouvoir quitter l’école moldue et entrer dans le monde sorcier. Poudlard fait rêver tous les enfants sorciers. On veut tous y aller avant tout le monde. Attendre onze ans est un supplice pour nous et une fois que l’on y est, c’est l’extase. Ma mère était ravie que je sois accepté à Poudlard même si je suis qu’au fond d’elle, elle aurait aimé que je sois comme elle. Un moldu. Sans pouvoir magique. Désolé maman mais je suis un sorcier et le 1er septembre j’irais à Poudlard, comme Kat, comme papa, comme papy et mamie, comme tous les Scott qui sont passés avant moi. Je serais sûrement réparti à Serpentard comme tous ceux de ma famille. Nous avons l’âme d’un serpent, nous les Scott. Serpentard est dans mon sang. Je le vérifie tous les jours et d’après l’autre idiot de Poufsouffle, je suis un petit con prétentieux. Si tu le dis… Je n’ai même pas retenu son nom, à quoi bon ? Je ne le veux ni en ennemi, ni en ami. Pas besoin de retenir son nom. Pour tous mes camarades de classe, je suis un Sang-pur. Un vrai. Jamais je ne leur avouerais que ce n’est pas le cas. Il y a des côtés qu’il vaut mieux garder pour soi lorsque l’on est chez les verts. L’important de toute façon, c’est que je suis avec Kat. Elle me manquait. Nous sommes de nouveau ensembles. Ma sœur, ma meilleure amie, ma confidente. Celle qui me connait mieux que quiconque. Autant vous dire que durant ma première année, je n’ai pas eu que des amis. Je me suis fait détester par la plupart des élèves de Poudlard. Je fais tout pour les éviter, être désagréable. Je ne veux pas que l’on entre dans ma sphère privée. Et puis… j’ai découvert quelque chose sur moi… mais cela doit rester secret. Personne ne doit le savoir, cela ruinerait ma réputation au sein des Serpentard. Et puis… je n’arrive pas à croire que cela à pu m’arriver… à moi ? Peut-être que je suis trop jeune pour être sûr, si ça se trouve je me fais des idées… ouais non. Ça m’a vraiment fait de l’effet quand il m’a embrassé l’autre crétin. Et puis pourquoi il a fait ça d’abord ? J’étais bien tranquille à m’imaginer marié à une femme… ben non. Mon avenir sera tout autre. Je n’ose même pas imaginer lorsque mes parents sauront ça… oui mais non. Il ne faut pas qu’ils sachent. Il n'y a que Kat qui sait. J'arrive à rien lui cacher. J’ai honte de moi. Ça n’aurait jamais du arriver. Jamais.

Au cours de la seconde année, je me suis encore plus renfermé. Je n’ai besoin de personne et surtout pas de crétins congénitaux qui ne servent à rien. Je suis dix fois meilleur qu’eux. J’ai envoyé un mec à l’infirmerie. C’était la première fois que cela m’arrivait et je me suis rendu compte que cela m’avait fait un bien fou. Il croyait quoi aussi ? A vouloir fonder un couple, un vrai ? De un, j’ai douze ans. De deux, j’ai toute la vie devant moi pour penser à ça. De trois, avant que quelqu’un ne partage entièrement ma vie, les moldus connaitront le monde sorcier. Et de quatre, je n’aime pas qu’on me dicte ce que j’ai à faire. Il a pris cher. Retenue pour ma part. Comme si cela me gênait. Je sais que je ne devrais pas être ainsi mais je ne peux pas m’en empêcher… personne ne doit savoir, personne ne doit pénétrer ma bulle… alors je frappe. Fort. Tout le monde me craint même ceux de Serpentard. Tant mieux, c’est plus facile pour cacher la nature de mon sang. Je n’en ai jamais eu honte mais avec Voldemort au Pouvoir, je ne peux pas faire courir de risque à ma mère. Personne ne doit le savoir. Cette année, j’ai cassé la figure à six personnes, j’ai été convoqué six fois chez le Directeur. A chaque fois, il m’a demandé de ne pas régler les histoires à coup de poings mais de demander de l’aide aux professeurs. Stupidité. Je n’ai pas besoin des professeurs pour montrer à ces pauvres élèves stupides qu’ils n’ont pas à m’emmerder. En plus les professeurs sont des êtres stupides qui suivent le programme de Lord Voldemort. Stupides. A part peut-être le Professeur de Métamorphose… enfin… jusqu’à ce qu’il me reprenne en cours. De toute façon, je n’aime pas les cours. Je n’ai pas besoin des cours pour tout savoir. Je suis bien plus intelligent que tout le monde réuni.

Ma troisième année fut calquée sur la seconde. Je couche avec des mecs, je frappe, je vis ma vie de Serpentard pourri comme disent certains Serdaigle. Je me souviens qu’en mai lors d’une sortie à Pré-au-Lard, j’ai passé la nuit avec un illustre inconnu. A Poudlard, à part mes camarades de dortoir, personne ne s’est rendu-compte que j’étais absent. Je n’aurais jamais du autant boire de Bierraubeurre. Je me suis retrouvé dans les bras d’un type d’au moins dix ans de plus que moi, si ce n’est plus. Pour le peu que je m’en souvienne c’était un bon coup mais tout de même il faudrait que je fasse plus attention à ce que fait. J’ai honte. J’ai l’air d’un dépravé à duler les mecs comme je le fais. C’est con, je ne peux pas m’en passer. Je me déteste. Lors de ma quatrième année, et particulièrement lors du match Serpentard-Gryffondor, je me suis battu avec un Gryffondor. Il a osé dire que les Serpentard étaient tous des petites branleuses. Je n’aime pas qu’on aborde ce que je suis – même si là, cela ne me concernait pas – j’ai frappé. Tant pis pour sa gueule, il l’avait bien mérité. Nouvelle retenue. Mon mec actuel, enfin… plus pour longtemps, me gonfle. Il veut que l’on aille à Pré-au-Lard ensemble pour la Saint Valentin… Il va falloir que je réexplique ce que veut dire le mot « Caché ». Je me souviens de ma cinquième année. Je passais le plus clair de nos sorties Pré-au-Lard dans l’auberge les Trois Balais, dans les chambres des clients. Eux, au moins, ne veulent rien de plus qu’un coup. C’est tout ce qu’il me faut. Ma sœur a suggéré que je devrais en parler aux parents. Jamais. Les profs nous stressent tous les jours à cause des Buses. Qu’ils ne s’inquiètent pas pour moi, je les aurais haut la main et ce fut le cas. Je n’ai pas eu une note en dessous de E, sauf en Créatures Magiques où j’ai eu A… en même temps, ce n’est pas important les Créatures Magiques.

Ce qui est bien avec la sixième année, c’est que l’on a quasiment pas cours. Du coup, je peux observer Potter et Rogue quand ils s’engueulent. J’aime bien leurs disputes, comme tous les élèves de Poudlard, d’ailleurs. Ca met l’ambiance dans les cachots. J’espère juste que la Métamorphose gagne le combat…Il y a un mec qui me cherche depuis des jours. Je l’ai vu fouiller dans le bureau de l’autre cinglée d’infirmière – Bellatrix Lestrange. Je me fiche de ce qu’il pouvait y faire, ce ne sont pas mes oginons. Seulement, lui, a trouvé de bon ton que de vouloir me faire chanter et m’empêcher d’aller le cafter à Lestrange… Certes, je ne fais rien pour que l’on m’apprécie mais je n’ai jamais été une balance. Je n’aime pas que l’on s’occupe de mes affaires, je ne m’occupe pas de celles des autres. Seulement, lui voulait déclarer à qui voulait bien l’entendre que j’étais gay si jamais je révélais ce qu’il avait fait. Espèce de connard. J’ai frappé. Fort. Trop fort. J’en ai mal à la main. J’ai même failli le tuer si un Serdaigle n’était pas intervenu à temps. Je n’aime pas le chantage et encore moins lorsque cela concerne mon problème d’hormones. Je l’ai détruit. Cela m’a fait un bien fou. Albus Dumbledore m’a proposé un choix. Soit je pars de Poudlard, soit je passe toutes mes soirées jusqu’à la fin de ma scolarité en retenue avec Dumbledore. J’ai choisi la seconde option. Je passe mes soirées en compagnie de Dumbledore. C’est chiant. Je m’emmerde. Il m’emmerde avec ses questions à deux gallions mais au moins je reste à Poudlard, et puis il m’a offert une de ses plumes de phénix. Ma mère m’a giflé quand je suis rentré pour les vacances d’été. Je l’ai mérité. Kat m’a affirmé que si je continuais comme ça, ce n’était pas une gifle que maman me réservait. Rien à faire. Je ne dirais rien. J’aurais du. Mon père, même si c’est un sorcier très tolérant, respecte une loi de sang-pur très ancienne. Le mariage arrangé. Et pendant les vacances d’été, il a décidé de me trouver une femme. Quelle horreur. Je n’ai que seize ans, le mariage est prévu pour l’année prochaine. Je n’ai plus qu’une seule année pour tout révéler à mes parents. Ça attendra encore un peu.

Dernière année… je passe touours mes soirées en compagnie de Dumbledore. Je n’ai pas le choix. C’est de sa faute si je l’ai rencontré, détesté et aimé. Je me suis détesté pour ça. J’ai honte d’être tombé dans ses bras comme ça. Il m’a surveillé un soir alors que Dumbleore ne pouvait pas être là. C’est le meilleur pote de l’autre crétin de Fullman, celui à qui j’ai refais le portrait l’année précédente. Dorian Taylor me hait pour ça. Il n’avait qu’à maintenir son chien de garde en laisse. Je ne lui aurais pas demonté la figure. Malheureusement, il a voulu jouer avec moi. Me séduire pour mieux m’abattre et ce crétin est tombé amoureux de moi. Moi aussi. Je me déteste pour ça. Je suis tombé si bas et je ne peux pls remonter. Il a attrapé mon corps et mon âme. C’est ma drogue, je ne me peux plus me défaire de lui. Trop tard. Je suis perdu. Dorian Taylor, je te déteste. Je me suis rendu compte de l’amour que je lui portais lorsqu’il a été attaqué par un loup-garou à Pré-au-Lard. J’ai cru mourir ce jour-là. J’ignore quel est le loup-garou qui s’en ai pris à lui mais je peux vous assurer qu’il risque gros si jamais il croise ma route. C’est après les Aspic que j’ai annoncé à mes parents que je ne me marierais pas ainsi que la raison qui m’y en empêchait. Mes parents ont eu l’air désolé. Je m’en suis voulu de leur faire ça. Ils ont fini par l’accepter, surtout lorsque je leur ai présenté Dorian. Il a été pris dans les Tornades. C’est un joueur de Quidditch. Nous sommes tous les deux entrés à l’Ordre. Je suis entré à l’école de médicomagie.

Je n’ai jamais spécialement voulu devenir médicomage et les créatures magiques ne m’ont jamais intéressé mais depuis que Dorian est un lycanthrope, je me suis mis en tête de lui trouver un remède. Je ne veux plus qu’il souffre tous les mois. Je veux le sauver. Et je n’en aurais jamais l’occasion. On me l’a prit. Mon Dorian est parti. Loin de moi. Fouttus mangemorts. J’ai mal. Je ne vis plus, je ne dors plus. Je ne vais même plus en cours… à quoi bon ? Je n’ai jamais eu aussi mal de toute ma vie. Je crois que j’ai voulu mourir pour le rejoindre, c’est sûrment pour ça que je ne fus guère concentré en ce 12 juin 1996, lors de la bataille de Poudlard. Voldemort a contre-attaqué, n’ayant pas apprécié l’humiliation que les nés-moldus lui avaient fais subir deux ans auparavant. On s’est battu comme des charognards. Le frère de Sirius m’a mis à terre. J’ai riposté mais un sort, le sectumsempra, me fut envoyé en plein abdomen, par Tyler. Il m’a éclaté. J’ai mal. Je saigne de partout. J’ignore comment je m’en suis sorti. J’ai le ventre ouvert. J’ai tué aussi. Un garçon du même âge que moi. C’était lui ou moi. Ce fut lui. Je n’accepte pas ce que j’ai fais, je suis en colère contre moi. Dumbledore fut tué. Ce fut l’hécatombe. Ma blessure a mis un temps fou pour guérir, elle ne l’ait toujours pas d’ailleurs. Je crois qu’elle ne guérira jamais. J’ai mal. J’ai presque abandonné les cours de médicomagie, n’y allant qu’un jour sur deux quand j’arrivais à me lever. Personne n’a jamais su que j’avais fait parti de la bataille de Poudlard. Personne ne doit savoir que je fais parti de l’Ordre du phénix. Dorian en a payé le prix pour l’avoir révéler. Cela ne m’arrivera pas. Je dois venger sa mort. Je tuerais celui qui me l’a pris. Je suis entré dans sa boutique par un pur hasard, un jour de décembre. Je ne sais même pas pourquoi j’y suis entré. Il a voulu que j'essaie une chemise. Je lui ai mis du sang dessus. Ma blessure n’était toujours pas guérie. Je crois que je n’aurais pas du me battre avec un des élèves de l’école. On est allé boire un verre. C’est la première fois depuis la mort de Dorian que je sors avec quelqu’un. Que je sors tout court, d’ailleurs. Je ne sais pas pourquoi j’ai dit oui. Aujourd’hui, je dois l’admettre, je ne le regrette pas. Il s’appelle Théodorian. On s’est embrassé en septembre. Je l’ai frappé en octobre. Il ne m’a pas accompagné au match de Quidditch, il a préféré y aller avec une fille. Il aurait pu me le dire plutôt que de me mentir, j’aurais compris. Sauf qu’il me hante. Je lui ai envoyé une lettre. Pour m’excuser. Je veux le voir. Il est venu le lendemain. Je n’y croyais pas. Nous avons fait l’amour. Je crois que je l’aime. Le pire dans tout ça ? Il s’appelle Théodorian Tyler et c’est le frère de celui qui m’a éclaté l’abdomen lors de la bataille de Poudlard, mais ça, Théo ne le saura jamais. Il n’accepte déjà pas d’avoir quasiment le même nom que mon Dorian.

C’est au cours du mois de juin que je me suis rendu sur la tombe de Dorian pour lui parler de Théo. Enfin. Je crois qu’il approuve. J’aime Dorian et je l’aimerais toujours. Il fut, il est et il restera mon premier amour mais aujourd’hui il partage mon cœur avec Théo. J’ai besoin d’avoir l’approbation de Dorian pour faire quelque chose sinon j’ai l’impression de le trahir. On habite plus ou moins ensembles, Théo et moi. J’ai l’impression que les jours vont être de moins en moins agréables. J’ai obtenu mon diplôme de médicomage en 1999. Enfin. Je travaille dans le service des Blessures par créatures magiques. Je n’ai toujours pas trouvé le remède contre la lycanthropie mais je ne désespère pas le trouver un jour. Même si Dorian n’en profitera jamais, je pourrais en faire profiter Remus Lupin, un de mes anciens professeurs et membre de l’ordre du phénix. Je crois que Dorian est content que j’ai eu mon diplôme. Au boulot, je me suis battu avec un collègue. Personne n’a le droit de critiquer mon Dorian, à part moi. Théo a joué à l’infirmier. Depuis, j’habite officiellement avec lui. Dorian est d’accord.


Et en vrai ?

En réalité, je m'appelle chocapic. J'ai atteins l'âge de 29 ans et j'habite en Lorraine. J'ai connu Avada Kedavra par myself. Mes icônes ont été réalisés par © belikovs & Queen G. Je pense être présent(e) sur le forum sept jours sur sept et pour être sûr(e) que je serais validé(e) rapidement, je déclare que tout est OKt.


love you ♥ Théo...

© Liloo_59

JAMES D. POTTER - ZEPHYR CASAR - ERWAN SANDERS
MORGAN J. EVANS & BELLATRIX LESTRANGE


Dernière édition par Matthew Scott le Dim Mai 18 2014, 21:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
« Valideur de fiches  »
avatar
« Valideur de fiches »

Voir le profil de l'utilisateur


ϟ © AVATAR : Jessy
ϟ CELEBRITE : Choixpeau

ϟ HIBOUX : 50
ϟ AVADAKEDAVERISE[E] LE : 25/06/2012
ϟ GALLIONS : 3

(#) ♣ Re: Matthew Scott - [Sorcier - Inventé]
ϟ Posté Mer Juil 11 2012, 23:34 ϟ


Votre fiche est désormais validée. Vous avez passé les tests d'AK avec brio et vous venez d'être admis(e) dans le groupe des Sorciers - Médicomages. Désormais, vous pouvez faire votre demande de RP dans ce forum. Vous pouvez, dès maintenant, venir discuter avec les autres joueurs dans ce forum. Vous pouvez également créer votre journal intime dans ce forum. Vous pouvez demander un parrain dans ce sujet. Vous désirez avoir un rang alors cliquez ici. Venez recenser votre patronus ici, ceci est obligatoire.

BON JEU SUR AK
Revenir en haut Aller en bas
 

Matthew Scott - [Sorcier - Inventé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Règlement de l'école :Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avada Kedavra :: 
♔ paperasse ♔
 :: 
¤ La voix de la Vérité ¤
 :: Photo de classe :: Fiches Validées
-